Responsables de la défaite

Responsabilités des coupables de la défaite de la Nouvelle-France En Angleterre on se réjouit de la conquête du Canada. Quelques-uns cependant virent dans ces nouvelles acquisitions de territoires un danger pour l’avenir et un inconvénient pour les colonies anciennes, (Extrait d’un articles du « Lloyds Evening Post », 8 décembre 1762). L’Angleterre, en effet, ne … Continuer la lecture

Montréal, capitale provisoire

Montréal, capitale provisoire de la Nouvelle-France L’armée française se concentra autour de Québec pour la résistance suprême. À la fin de juin 1759, le général Wolfe entreprit le siège de la ville. Par un enchaînement de circonstances défavorables, d’erreurs constatées après coup, la bataille des Plaines d’Abraham du 13 septembre 1759 décida du sort de … Continuer la lecture

La dernière guerre

La dernière guerre de la Nouvelle-France (période entre 1745 et 1760) En paix avec ses voisins depuis trente ans le Canada avait pu se développer, prospérer, grandir. Ceci ne veut pas dire que l’empire français d’Amérique était solidement établi. Non, certes. L’erreur du début n’avait pas été corrigée; et la multitude des petits établissements lointains … Continuer la lecture

Aperçu de l’état économique

Aperçu de l’état économique de la Nouvelle-France au XVIIIe siècle L’intendant Raudot, dans un mémoire, adressé en 1708 au ministre de France, M. de Pontchartrain, résumait la situation économique générale du pays. La ville de Montréal, déjà la métropole commerciale du Canada, apparaît comme au premier plan des observations de l’intendant et l’objet principal de … Continuer la lecture

Monnaie de cartes

Monnaie de cartes en Nouvelle-France Le Canada exportait beaucoup de fourrures en France; mais il n’en recevait pas tout l’équivalent en valeurs de circulation. Les marchandises d’échanges, achetées dans la métropole et les profits réalisés par les actionnaires français de la Compagnie absorbaient une bonne part des revenus de la traite. Le pays importait d’ailleurs … Continuer la lecture

Compagnie d’Occident et Compagnie des Sioux

Commerce étranger en Nouvelle-France: La Compagnie d’Occident et la Compagnie des Sioux Au cours de l’année 1716, le roi — par le conseil de régence — permit de nouveau aux habitants d’aller faire la traite chez les sauvages, à la condition d’enregistrer leur permis au greffe de la juridiction de Montréal et de se présenter … Continuer la lecture

Montréalais en Louisiane

Montréalais en Louisiane Le commerce extérieur de Montréal, que les découvreurs et explorateurs avaient porté sur les territoires occidentaux, avait gagné à leur suite la Louisiane, trois millions de kilomètres carrés, que deux illustres Montréalais, d’Iberville et de Bienville, avaient soudés à l’empire français d’Amérique. Là aussi les Anglais avaient des tribus à leur solde, … Continuer la lecture

Fortifications de Montréal

Les Fortifications de Montréal au XVIIIe siècle Les travaux des fortifications, commencés en 1717, se continuèrent avec lenteur, à cause de la persistante opposition des habitants, surtout des institutions de mainmorte. Le 4 mai 1730, une grande assemblée publique donna aux protestations individuelles et particulières un caractère général et presque officiel. En effet, assistaient à … Continuer la lecture

Plan général de Montréal

Plan général de la ville de Montréal La ville de Montréal, en 1725, avait pris son essor vers le progrès, la prospérité. Elle était solidement établie dans ses institutions essentielles: maisons de commerce, petites industries domestiques, corporations de métiers, centres d’aboutissement du commerce des échanges de fourrures dans les postes militaires du haut pays, établissements … Continuer la lecture

Tremblements de terre

Tremblements de terre en Nouvelle-France L’année 1663, que devaient marquer de profonds changements politiques dans l’administration générale du pays, commença par un formidable bouleversement du sol. Dans l’après-midi du 5 février, il se produisit un violent tremblement de terre, qui jeta dans la consternation blancs et sauvages du Canada, depuis les côtes de Gaspé jusqu’aux … Continuer la lecture