À l’aube de la Conquête

À l’aube de la Conquête En 1758, la puissance et l’élan de l’empire britannique ne prennent leurs vraies proportions qu’en regard de l’état désespéré du Canada et de l’attitude de la France à son égard. La Nouvelle-France se disloque. « Voilà donc le Canada environné de tous les côtés, » écrit Montcalm.  « Je dois … Continuer la lecture