Histoire du Québec

Saint-Jean-de-Brebeuf

Municipalité de Saint-Jean-de-Brébeuf

Saint-Jean-de-Brébeuf est une municipalité située dans la municipalité régionale de comté des Appalaches (région administrative de la Chaudière-Appalaches), entre Inverness et Saint-Jacques de Leeds, à 90 kilomètres au sud de Québec et à 16 kilomètres au nord-ouest de Thetford Mines.

Le nom de la municipalité rappelle la mémoire d’un des Saints Martyrs canadiens saint Jean de Brébeuf, jésuite, né à Condé-sur-Vire, en France, en 1593, martyrisé par les Iroquois à Sainte-Marie-au-Pays-des-Hurons près de Midland, actuelle province de l’Ontario, le 16 mars 1649.

Aujourd’hui, la municipalité regroupe environ 400 Brébeufoises et Brébeufois. Elle recouvre une superficie d’environ 80 kilomètres carrés et elle occupe un territoire dont l’altitude varie de 300 à 500 mètres.

Saint-Jean-de-Brébeuf est située sur la route 216, anciennement chemin Craig. La localité est entourée de collines qui appartiennent à la chaîne des Appalaches, et son territoire est arrosé par les eaux du ruisseau Douglas-Cox.

L’endroit est peuplé depuis 1818 avec l’arrivée d’un contingent d’Irlandais, d’Écossais et d’Anglais. En 1849, la localité prend le nom de Lower Ireland et sous cette désignation que le bureau de poste y est ouvert. L’appellation (Bas-Irlande en français) marquait la position des lieux dans le canton d’Ireland, en regard d’Upper Ireland (Haut-Irlande), qui deviendra plus tard Maple Grove.

La paroisse de Saint-Jean-de-Brébeuf a été érigée canoniquement en 1930 (année de la canonisation de son saint patron) et civilement en 1931, par suite de son détachement de Saint-Adrien-d’Irlande, de Saint-Ferdinand-d’Halifax, d’Inverness et de Leeds.

Aujourd’hui, les francophones y occupent une place majoritaire. Les principales activités locales d’ordre économique ont trait au sciage de bois et à l’agriculture et au sciage de bois.

Des attraits de la municipalité, nous pouvons citer le belvédère du chemin Craig et l’église anglicane Christ Church. D’ailleurs, le cimetière jardin Cimetières méthodistes est un lieu calme qui invite à la réflexion.

Historique de la municipalité de Saint-Jean-de-Brébeuf

Située sur l’ancien chemin Craig, à 90 kilomètres au sud de Québec et à 16 kilomètres au nord-ouest de Thetford Mines dans la MRC des Appalaches, la municipalité de Saint-Jean-de-Brébeuf occupe un territoire dont l’altitude varie de 300 à 500 mètres.

Évoquant vaguement la forme d’une croix, cet espace est entouré de collines qui appartiennent aux Appalaches, et arrosé par les eaux du ruisseau Douglas-Cox. La dénomination identifie d’abord la paroisse érigée canoniquement en 1930 et civilement en 1931, par suite de son détachement de Saint-Adrien-d’Irlande, de Saint-Ferdinand-d’Halifax, d’Inverness et de Leeds.

La municipalité établie en 1946 reprendra cette appellation qui évoque le souvenir d’un jésuite martyrisé par les Iroquois en 1649, en compagnie de Gabriel Lalement. Un des martyrs canadiens, Jean de Brébeuf (1593-1649) montait sur les autels en 1930, époque à laquelle la paroisse qui porte son nom voyait officiellement le jour. Toutefois, l’endroit était déjà peuplé en 1818, avec l’arrivée d’un contingent formé d’Anglais, d’Irlandais et d’Écossais et prenait le nom de Lower Ireland à compter de 1849, date d’ouverture du bureau de poste de cette désignation.

Cette dernière marquait la position des lieux dans le canton d’Ireland, nom modifié depuis en Irlande, en regard d’Upper Ireland, qui deviendra plus tard Maple Grove. Les territoires de la paroisse et de la municipalité ont été taillés à même une partie du canton d’Irlande peuplé d’anglophones surtout au XIXe siècle, bien que les francophones y occupent désormais une place majoritaire depuis assez longtemps. Les principales activités locales d’ordre économique ont trait à l’agriculture et au sciage de bois.

Diligence

Service de Diligence sur le Chemin Craig en 1811. Gravure ancienne, image libre de droits.