Histoire du Québec

Saint-Gabriel-de-Rimouski

Municipalité de Saint-Gabriel-de-Rimouski

Saint-Gabriel-de-Rimouski fait partie de la quinzaine de municipalités qui constituent la MRC de La Mitis, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, au sud-est de Rimouski.

Elle rassemble près de 1400 Gabriéloises et Gabriélois sur un territoire de plus de 132 kilomètres carrés. Le village est situé à environ 580 kilomètres de Montréal et à 350 kilomètres de la ville de Québec.

Le nom de Saint-Gabriel honore le père jésuite Gabriel Lalemant (ou Lallemant), martyrisé en 1649 par les Iroquois et canonisé par l’Église catholique en 1930. Selon certaines sources, le nom rappelle aussi le souvenir de l’abbé Gabriel Nadeau (1808-1869), premier curé de Sainte-Luce, une paroisse voisine.

Les premiers colons viennent y habiter vers 1860. En 1865, le canton de Fleuriault y est constitué et trois années plus tard, en 1868, la mission Saint-Gabriel est constituée canoniquement. Remarquons que Fleuriault fut nommé ainsi en l’honneur de Charles-Jean-Baptiste Fleuriau, garde des Sceaux français entre 1727 et 1732, puis membre de la Compagnie des Cent-Associés qui a marqué l’histoire de la Nouvelle-France.

En 1989, après plusieurs fusions et défusions survenues au cours du siècle, la municipalité de Fleuriault et la paroisse de Saint-Gabriel se regroupent finalement pour former la municipalité actuelle de Saint-Gabriel-de-Rimouski.

L’économie du village est axée sur l’agriculture et la foresterie. Avec l’ouverture en 2009 de l’usine de transformation des viandes UPA, Saint-Gabriel envisage l’avenir avec sérénité. En tout cas, fait remarquable, Saint-Gabriel est la seule municipalité de la Mitis dont la population a augmenté au cours des dernières décennies.

Sur le plan culturel, le Centre Polyvalent organise divers spectacles et concerts. C’est dans ce centre que se tient le Festival Country Western de Saint-Gabriel, qui se déroule chaque année pendant la deuxième semaine d’août et qui attire environ 50 mille visiteurs. Lors de cet évènement, on peut voir de grands noms de la musique country, des compétitions équestres et des rodéos professionnels. Ce festival country est devenu l’une des activités touristiques les plus attractives de la région du Bas-Saint-Laurent.

L’Église Saint-Gabriel est l’un des attraits architecturaux de la municipalité et elle mérite une visite.

Pour accéder à Saint-Gabriel-de-Rimouski, il faut prendre la route 234 et la route 298.

Historique de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Rimouski

À 25 kilomètres à l’est de Rimouski, entre Saint-Donat et les Hauteurs, prend place la municipalité de Saint-Gabriel, dans la région du Bas-Saint-Laurent. C’est vers 1860 que les premiers colons s’installent sur le territoire bientôt érigé canoniquement en 1873 sous le nom de la paroisse de Saint-Gabriel qu’adoptera la municipalité créée en 1877 et qu’elle conservera par suite de sa fusion, en 1989, à la municipalité de Fleuriault, établie en 1952.

La dénomination du bureau de poste local a subi des fluctuations appellatoires similaires passant de Saint-Gobert (1878 – 1884) à Fleurian (1884-1895) – comprendre Fleuriau – pour adopter la dénomination présente de Saint-Gabriel-de-Rimouski, en 1895. Le nom municipal actuel et le gentilé Gabriélois adopté en 1986 rendent hommage à l’abbé Gabriel Nadeau (1808-1869), premier desservant de la paroisse et curé de Sainte-Luce (1842-1869) avec desserte à Matane, Sainte-Anne-des-Monts et Mont-Louis.

Vers 1867, il s’occupa de déterminer le site de la future église. Quant à Fleuriault, patronyme qui identifie sous la forme Fleuriau le canton proclamé en 1865 dans lequel la municipalité se situe, il évoque Charles-Jean-Baptiste Fleuriau, sieur de Morville (1686-1732), qui a occupé le poste de secrétaire d’État aux Affaires étrangères, puis de garde des Sceaux (1727-1732) – ministre de la Justice du temps. Le développement local jadis axé sur la forêt et l’agriculture se fonde maintenant davantage sur le tourisme.

festival coiuntry western st gabriel rimouski

Festival Country Western de Saint-Gabriel. Photo : QuebecVacances.