L’oreille aux aguets

L’oreille aux aguets

Ci-dessous, nous présentons quelques messages très courts qui ont sans aucun doute attiré l’attention du grand public il y a de nombreuses années. Toutes ces « nouvelles pas fraîches » ont été publiées dans l’hebdomadaire « Le Petit Journal » de Montréal, le 4 janvier 1953. Bonne lecture!

M. Jean Désy s’est brisé une cheville en sortant de chez lui: Il est actuellement au milieu des siens à son chalet de ski de St-Jovite.

Marc Ranger veut lancer son frère Pierre à la vidéo.

La rivalité amicale qui existe entre la radio et la vidéo est illustrée par les sœurs Latellier de Saint-Just: Denyse est la secrétaire du réalisateur Roger Rolland à la radio tandis que sa sœur Micheline est au secrétariat du département technique de la télévision.

La souriant Gabriel Morin, du bureau du greffier, a d’excellentes chances de devenir l’adjoint de M. Hétu.

Les enfants de l’Epiphanie raffolent des aventures de Pépinot à la télévision.

En parlant de télévision, nous verrons bientôt une démonstration de guide et haltères par l’incomparable Gérald Gratton.

Johnny Russel bat tous les records de longévité à ce cabaret du boulevard Pie-IX.

Pierre Décary et Jean Thériault ont passé le jour de l’an à répéter les rôles de composition qu’ils chanteront dans l’opéra Louise, que présentera bientôt ‘Opera Guild.

Un lecteur nous souhaite : Happy new year.

À seize portes de la «seule boucherie Kosher de Snowdon», il y en a une semblable.

Est-il vrai qu’un fameux lutteur canadien-francals a un compte de banque dans les «six chiffres»?

Jarry Trudel, qui a perdu 17 livres avant Noël, en a repris quelques-unes sous le signe du dindon dodu.

Notre consœur Hélène Gougeon affirme qu’il n’existe qu’une seule façon de préparer le jambon : le faire bouillir dans la bière XYZ.

Dans le tram 1204 du circuit Ste-Catherine, on a mis à l’essai un vaporisateur automatique qui répandait une odeur fleurie. Un voyageur de s’écrier: «Tiens, la hausse des billets qui s’en va en parfum».

Le patron qui donne un réveille-matin à ses employés a-t-il une arrière-pensée ?

Certains réalisateurs de notre télévision visitent régulièrement le Roxy, où ils étudient les trucs «visuels» des comiques de burlesque.

Henryette et Mario Dullani nous envoient une carte de souhaits extrêmement originale. Approuvée par saint Pierre, elle prend la forme d’un «bon de commande» de santé, bonheur et succès, livrable sans pendant 1953, par la maison «Bon Dieu Inc., Ciel, P.Q.

C’est cruel, parfois, la distraction! Au cours d’une entrevue radiophonique, la charmante Michèle Tisseyre a demandé à l’ambassadeur de France: «Dites-moi, monsieur l’ambassadeur, votre pays s’intéresse-t-il aux arts et à la littérature?»

Le sportif Jean-Baptiste Hec Renaud, d’Ottawa, et le frère Charles, pédagogue éminent, sont allés au Forum pour applaudir Gordie Howe, mais en sont revenus en chantant les louanges de Gerry Désauiniers.

Le pubbliciste Raoul Clouthier, du Pacifique-Canadien, assistait récemment à une corride, au Mexique. Il a trouvé le spectacle très cruel, surtout pour le taureau.

On importerait bientôt d’Europe, les enfants, une bière non alcoolique, sucrée, très nutritive. Verrons-nous bientôt les tavernes de l’enfance?

Un prêtre de Montréal, qui signe Ambroise Lafortune, est l’auteur d’un roman policier (genre scout) qu’édite Fidès, sous le titre «le Prisonnier du vieux manoir».

Le rédacteur en chef de ce nouvel hebdo, Fernand «Rouge» Lacroix, n’est pas content. Deux étages sous son bureau, il y e d’organisation de l’Union nationale. Son malheur, c’est de croiser, à journée longue, ces messieurs dans l’escalier.

Le calendrier 1953 de Ford est superbement illustré par le grand Norman Rockwell et retrace 50 ans de vie Ford. El est «ford» beau.

Dans les milieux… esthétiques. on goûte particulièrement l’émission «Harmonie et Détente ». préparée par le pianiste Pierre Beaudet, pour les ondes de ce poste d’extrême droite… du cadran.

Un industriel français qui habite Montréal vient d’offrir un beau cadeau à une paroisse pauvre de la rive sud: 50 dindes, 75 paires de chaussures et autant de paires de «claques».

«Le Devoir» voudrait acheter très cher, de LaPalme, la caricature de ce haut personnage montréalais que Lacroix a refusé pour sa publication.

Les autorités religieuses de Notre-Dame-du-Cap continuent d’étudier les projets de basilique qu’on leur soumet: le plus récent, présentant un temple genre pyramide, a été refusé, tout comme ses cinq ou six prédécesseurs.

À la page 37 de l’Almanach Beauchemin, on apprend avec stupeur que le député fédéral de Ste-Marie est M. Paul-Emile Côté ; que celui de Verdun-LaSalle est M. Maurice Boisvert; que celui de Portneuf est M. Hector Dupuis, domicilié à Deschambault, etc., etc.

Les esprits démocratiques ont jubilé en voyant dans les journaux da cette semaine M. Hector Dupuis au nombre des députés qui fêtaient la nouvelle année au quartier fédêral de l’organisation libérale. Ou sait que M. Dupuis se présentait comme libéral aux dernières élections fédérales, précisément contre un autre libéral choisi, dit-on, par une convention du parti. C’est le dynamisme de M. Dupuis qui eut le dessus et les libéraux ont ensuite été assez intelligents pour considérer M Dupuis comme l’un des leurs. À tel point qu’il est invité à tous leurs caucus.

Toutes les lignes téléphoniques de Montréal à Paris sont retenues (en tranches de trois minutes) jusqu’au 13 janvier.

Les gourmets ont découvert un petit restaurant angevin, rue Victoria.

Un bon mot d’Andrea Valentino, directeur du tourisme italien: «Dans les snack bars, on mange toast-to-toast! »

Quoi de neuf? Mais l’an, voyons!

Activités charitables du club Richelieu – Montréal

L’orphelinat d’Huberdeau vient d’accuser réception d’un important cadeau du club Richelieu – Montréal Incorporé.

L’envoi comprenait en effet 24 “traînes sauvages”, 350 tubes de pâte à dents et 350 brosses à dents avec étuis. Le mérite de cette belle initiative revient à l’équipe des Services sociaux du club, laquelle s’en était remise à M. l’abbé Lucien Desmarais, Rolland Morin et Lucien Bélair pour son exécution.

À l’occasion des Fêtes, une autre équipe, dirigée par MM. Louis Trottier, Rosario Raymond et Rolland Morin, a organisé une distribution de jouets et de bonbons aux enfants des institutions de la métropole. Une quarantaine de maisons ont bénéficié de cette générosité. Ce n’est pas tout. Une troisième équipe, dirigée par M. Paul Guertin, réunissait dernièrement les membres du club et leur famille, dans une importante manifestation religieuse et charitable, au Foyer de la Charité. À cette occasion, le président, Rosaire Archambault, remit un chèque de $1000 au directeur de l’établissement.

Comme on peut s’en rendre compte, l’aîné des clubs Richelieu de la province manifeste un entrain remarquable. Il tiendra son assemblée générale annuelle jeudi midi, 8 janvier. Et la série des déjeuners – causeries reprendra avec éclat dès le jeudi midi suivant.

Voir aussi :

L'oreille aux aguets
La forêt canadienne… Photo d’Olga Fedak.

Laisser un commentaire