Esclavagistes en Nouvelle-France

Esclavagistes de la Nouvelle-France Esclavagistes en Nouvelle-France : En général, les gens qui achètent des esclaves sont des officiers de la colonie, des membres du clergé et des marchands. Au Québec, l’esclavage ne peut s’expliquer par des impératifs prétendument économiques, comme c’est le cas aux Antilles françaises ou dans le sud des États-Unis, mais plutôt comme … Continuer la lecture

Esclaves en Nouvelle-France

Les esclaves en Nouvelle-France « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre » (Georges Santayana) C’est en 1709 que l’intendant de la Nouvelle-France Raudot légalise l’achat d’esclaves. Le 13 avril 1709, il déclare que «tous les Panis et les Nègres qui ont été achetés et qui le seront par la … Continuer la lecture

Les cabarets au Québec (en Nouvelle-France)

Les cabarets au Québec (en Nouvelle-France) Les cabarets sont  fréquentés par de nombreuses personnes, surtout en hiver, quand les visiteurs peuvent se chauffer gratuitement, boire ou jouer aux cartes à l’abri des intempéries. Les coureurs des bois, les journaliers et les militaires sont de bons consommateurs de bière et les patrons des cabarets au Québec … Continuer la lecture

Mariage au XVIIe siècle

Mariage en Nouvelle-France En Nouvelle-France, le sacrement du mariage est un événement de première importance. Le mariage est régi par une législation très élaborée que le curé applique strictement: L’âge légal pour contracter un mariage est de 14 ans pour les garçons, et de 12 ans pour les filles. Pas question d’en parler avant cet âge, mais à 12 … Continuer la lecture