Le port de Montréal en 1927

Le port de Montréal tel que vu par la Compagnie des tramways de Montréal en 1927

Montréal est le second port du continent américain et possède l’ensemble le plus important au monde de silos pour la manutention mécanique et l’exportation du grain. Ces silos ont une contenance totale de 12,162,000 minots; les navires océaniques qui accostent à quai devant ces silos peuvent être chargés à raison de 450,000 minots par heure. Le grain, amené par rail peut être déchargé à raison de 150,000 minots par heure. La hauteur des silos est d’environ 200 pieds. L’exportation totale de grain dans une saison atteint 166,000,000 de minots. Le long des quais, qui ont un développement d’environ 9 milles, peuvent accoster des bateaux faisant le service interocéanique et mesurant de 350 à 600 pieds de longueur.

Les principaux transatlantiques accostent le long de ‘quais formant bassins de 1,250 pieds de longueur sur 300 pieds de largeur; à chaque bassin on peut donc amarrer 4 bateaux de 600 pieds de longueur.

Le nombre de bateaux faisant le service océaniques entrés au port de Montréal, était de l,421 en 1926, avec un tonnage de 4,221,730 tonnes, Les produite de toutes sortes en transit dans le port de Montréal, en 1926, y compris le grain, ont atteint 9,210,499 tonnes.

Ces statistiques sont d’autant plus remarquables que le port’est situé à 1,000 milles de la mer et qu’à cause du climat il n’est ouvert que ndant 7 mois de l’année.

Le port a un chenal navigable de 30 pieds de profondeur à l’étiage le plus bag. Des travaux d’approfondissement à 35 pieds sont en cours et seront terminés dans quelques années.

Le service du port est assuré par un réseau de chemin de fer électrique d’une longueur totale de 70 milles.

Il y a aussi un réfrigérateur de 10 étages, mesurant 400 pieds de long sur 100 pieds de large.

À l’aplomb de ce réfrigérateur se trouve un bassin de grande profondeur dans lequel viennent mouiller les bateaux qui peuvent être chargés et déchargés directement, tandis que les auto camions, les chars de chemin de fer et autres véhicules manœuvrent sur le terre-plein de distribution.

La “Canadian Vickers Limited » a, dans le port, une cale sèche ayant une force ascensionnelle totale de 25,000 tonnes mais qui peut être subdivisée en sections de capacité moindre. Une grue flottante d’une puissance de 75 tonnes fait partie de l’installation.

Le Port est administré par une Commission nommée par le Gouvernement Fédéral et composée de trois commissaires, d’un Gérant-Général et d’un Ingénieur en Chef.

(Ce texte de présentation du port de Montréal date du février 1927. Il a été rédigé et distribué par la Compagnie des Tramways de Montréal.

Promenade Vieux-Port
Promenade sur les quais du Vieux-Port de Montréal. Photographie par Histoire-du-Quebec.ca.

Laisser un commentaire