La guerre de 1812

La guerre de 1812: quelques faits d’armes Au mois d’octobre 1812, on apprit que 15,000 Américains commandés par Dearborn se dirigeaient sur Montréal. Un détachement de 2,000 hommes, s’étant aventuré jusqu’à Odelltown, fut repoussé par les Voltigeurs de Salaberry sans engagement sérieux. Dearborn, à cause de la saison avancée, on était au 20 novembre, retourna … Continuer la lecture

Guerre canado-américaine

Guerre canado-américaine de 1812-1815 Les petites causes produisent parfois de grands effets. Ce fut un peu le cas pour la guerre canado-américaine de 1812. Le gouverneur Craig, en 1809, avait confié à un nommé John Henry, commerçant de Montréal, une mission secrète aux Etats-Unis. Henry devait se renseigner là-bas sur les courants d’opinion, hostiles à … Continuer la lecture

Luttes politiques après la Conquête

Luttes politiques au Canada après la Conquête L’occasion étant passée de conquérir l’indépendance comme province associée avec les États américains; (On a craint dans le temps et l’on croit encore dans certains milieux que la religion catholique et la langue française auraient été en danger de perdition dans la confédération américaine. On peut se demander … Continuer la lecture

Invasion américaine au Canada

Invasion américaine au Canada en 1775 (Tiré de l’Histoire de Montréal par Camille Bertrand, archiviste, paléographe aux Archives nationales). La situation politique, compliquée d’intrigues anti loyalistes et américaines, devenait inquiétante pour le gouvernement. D’autant plus que la province avait été imprudemment dégarnie de sa force militaire et que l’in vasion américaine paraissait imminente. Carleton, pour … Continuer la lecture

L’acte de Québec et les Anglais

L’Acte de Québec et les Anglais Ces revendications parurent si justes et raisonnables aux hommes d’Etat britanniques qu’elles furent tout de suite accordées, à l’exception des territoires de l’Ouest. L’Angleterre devait tôt reconnaître que ses nouveaux sujets avaient été plus prévoyants qu’elle-même sur ce point des frontières canadiennes. En effet, après leur révolution, les Américains … Continuer la lecture

Occupation militaire et reprise économique de Montréal

Occupation militaire et reprise économique de Montréal après la Conquête Occupation militaire Le service du roi causa parfois de graves ennuis à la population. Dans la ville de Montréal, comme dans les paroisses environnantes, des détachements de soldats, faute de casernes en bon état, ou de baraques suffisantes pour les accommoder, durent prendre logement chez … Continuer la lecture

Responsables de la défaite

Responsabilités des coupables de la défaite de la Nouvelle-France En Angleterre on se réjouit de la conquête du Canada. Quelques-uns cependant virent dans ces nouvelles acquisitions de territoires un danger pour l’avenir et un inconvénient pour les colonies anciennes, (Extrait d’un articles du « Lloyds Evening Post », 8 décembre 1762). L’Angleterre, en effet, ne … Continuer la lecture

Montréal, capitale provisoire

Montréal, capitale provisoire de la Nouvelle-France L’armée française se concentra autour de Québec pour la résistance suprême. À la fin de juin 1759, le général Wolfe entreprit le siège de la ville. Par un enchaînement de circonstances défavorables, d’erreurs constatées après coup, la bataille des Plaines d’Abraham du 13 septembre 1759 décida du sort de … Continuer la lecture

La dernière guerre

La dernière guerre de la Nouvelle-France (1745-1760) En paix avec ses voisins depuis trente ans le Canada avait pu se développer, prospérer, grandir. Ceci ne veut pas dire que l’empire français d’Amérique était solidement établi. Non, certes. L’erreur du début n’avait pas été corrigée; et la multitude des petits établissements lointains absorbaient, en les éparpillant … Continuer la lecture