Histoire du Québec

Dundee

Municipalité de canton de Dundee

Dundee est situé à l’extrême sud-ouest du Québec, tout près de la frontière canadienne-américaine et de la réserve amérindienne d’Akwesasne, au sud du lac Saint-François. La superficie totale de la municipalité est de 94 kilomètres carrés. Elle regroupe une population permanente d’environ 400 résidents. Dundee fait partie de la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent et de la région administrative de la Montérégie.

La municipalité comporte le noyau villageois de Sainte-Agnès-de-Dundee et le hameau de Dundee. On trouve sur son territoire des lieux de villégiature en bordure du lac Saint-François: la Pointe-Leblanc, la Place Caza, la Pointe-Gordon, la Pointe-Fraser et la Pointe-Hopkins.

Le nom de Dundee honore la ville portuaire d’Écosse orientale, situé sur la rive nord de la rivière de Tay. John Davidson, originaire de cette ville écossaise, premier colon de la localité et premier maître de poste du village a naturellement choisi le no de sa ville pour sa nouvelle patrie.

Comme un peu partout dans l’est et sud-ouest du Bas-Canada, la colonisation y débute vers la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècles et ce sont des colons écossais, irlandais et américains (par la plupart, des loyalistes fuyant des États-Unis, mais aussi des familles qui cherchent des opportunités économiques) qui s’y établissent.

En 1811, le canton de Godmanchester est proclamé, dont une partie recouvre le territoire actuel de Dundee, et en 1831, le canton de Dundee est proclamé.

C’est le 1er juillet 1855 que la municipalité de Dundee a été constituée civilement. Son territoire se caractérise par la présence d’un grand nombre de marais et marécages ayant un rôle écologique important pour la faune et la flore du lac Saint-François. Un vaste espace d’intérêt écologique a d’ailleurs été érigé depuis 1972 par le Service Canadien de la Faune en vue de préserver et de mettre en valeur l’écosystème unique et fragile de ce milieu humide. La Réserve Nationale de Faune du Lac Saint-François a été reconnue en 1987 en vertu de la convention internationale Ramsar comme «écosystème d’importance mondiale».

D’autres attraits, on remarque l’église catholique de Sainte-Agnès et l’église unie Zion.

Le poste frontalier de Dundee est accessible par la route 132.

Pour l’hébergement : Gîte Chez Mimi, au 5891, chemin Ridge, Dundee, téléphone 450-264-4115, gîte du passant, membre d’Agricotours.

Historique de Dundee

La municipalité de canton de Dundee, établie en 1845, à quelques kilomètres au sud-ouest de Saint-Anicet, tire son appellation, comme son statut le reflète, du canton proclamé en 1831. Celle-ci est bordée au sud par la frontière américaine et au nord par le lac Saint-François, dans la région de la Montérégie.

Cette dénomination, qui a identifié le bureau de poste local entre 1830 à 1968, rappelle que John Davidson, considéré comme le fondateur de la municipalité parce qu’il établit avec ses compagnons sur les bords de la rivière aux Saumons, à l’endroit où s’élève le village aujourd’hui, était originaire de la ville portuaire d’Écosse orientale du même nom, dans le comté d’Angus et qu’il serait parti de là pour venir s’établir au Canada. Celui-ci a également occupé la fonction de maître de poste du village.

La paroisse de Sainte-Agnès-de-Dundee a vu le jour officiellement en 1863 par suite de son érection canonique, suivie en 1864 de sa reconnaissance sur le plan civil.

Montérégie

Montérégie, paysage rural. Photographie libre de droits.