Histoire du Québec

Disraeli

Disraeli  (ville de Disraeli et paroisse de Disraeli)

Il existe deux municipalités qui portent le nom de Disraeli au Québec. L’une, c’est la ville de Disraeli et l’autre, c’est la paroisse du même nom. Toutes les deux sont situées dans la région administrative de Chaudière-Appalaches et font partie de la Municipalité régionale de comté des Appalaches (anciennement MRC de l’Amiante).

La ville, constituée en 1904, d’une superficie de six kilomètres, est habitée par 2700 Disraeloises et Disraelois, tandis que la paroisse fut érigée en 1883 et s’étend sur une superficie de près de 94 kilomètres carrés, regroupant environ mille résidents.

Disraeli est une localité importante sur le plan commercial et industriel dont le nom évoque un grand homme politique anglais du XIXe siècle Benjamin Disraeli.

Curieusement, le gentilé Disraelois, sans accent, permet de distinguer les citoyens de la ville en regard de ceux de la paroisse qui sont les Disraélois (dommage pour les immigrants et les anglophones).

Ville de Disraeli

Localité importante sur le plan commercial et industriel, connue notamment par le passé grâce au Carnaval de la pâtisserie qui s’y déroulait chaque année depuis 1977, la petite ville de Disraeli, située à proximité de la région sherbrookoise et dans le voisinage du lac Aylmer, remonte au début du siècle. Dès 1904, était créée la municipalité du village de D’Israëli ou d’Israëli, dont l’orthographe était modifiée en 1953 en Disraëli et le statut en celui de ville en 1969. C’est également à partir de cette année-là que le tréma cesse d’apparaître au « Répertoire géographique du Québec », devenu par la suite le « Répertoire toponymique du Québec » pour le nom de cette ville. Le gentilé Disraelois, sans accent, qui évoque un homme politique anglais du XIXe siècle, contribue à personnaliser les citoyens de la ville en regard de ceux de la municipalité de paroisse, les Disraélois, tout en se révélant davantage conforme au nom officiel de la ville.

Disraeli

Village de Disraeli au milieu du 20e siècle. Photo de l’époque.