Attentat contre l’Assemblée Nationale

Massacre à l’Assemblée nationale Le 8 mai 1984, par une belle matinée ensoleillée, l’Assemblée nationale du Québec fut la cible du plus sanglant attentat de son histoire: un militaire lourdement armé força l’entrée et se précipita dans le Salon bleu, semant la mort et la désolation sur son passage. Lorsque la police s’empare du meurtrier, … Continuer la lecture

Tuerie à Polytechnique

Tuerie à l’École Polytechnique Le 6 décembre 1989, Marc Lépine, armé d’une carabine semi-automatique de calibre 223, dans un geste d’une rare violence contre les femmes, tue 13 étudiantes et une employée de l’École polytechnique de Montréal. Il blesse aussi 13 autres personnes, dont neuf femmes et quatre hommes, avant de s’ôter la vie. Le … Continuer la lecture

Mafia au Québec

Mafia au Québec, son histoire et ses origines Voici l’historique des 14 meurtres et disparitions dans la mafia italienne. Ces événements témoignent d’une «situation instable» et d’une «guerre à finir» dans le cadre d’une  lutte de pouvoir qui se joue. Dans cette série d’assassinats et d’enlèvements qui s’accumulent depuis 2009, certains étaient des hauts placés … Continuer la lecture

Marche du Pardon

Marche du Pardon Dans plusieurs villes du Québec, on accomplit une Marche du Pardon le jour du Vendredi saint pour célébrer la Passion du Christ. Ces marches sont l’expression de la foi des participants. En cours de route, des haltes sont prévues afin de prier. De plus, les pèlerins marquent des arrêts dans les églises. … Continuer la lecture

Une affaire d’espionnage (Fred Rose)

Une affaire d’espionnage (Affaire Fred Rose) Le 5 septembre 1945, un attaché de l’ambassade soviétique à Ottawa, Monsieur Igor Gouzenko, se présente à l’Ottawa Journal où il raconte son histoire: il est chargé de coder les documents que l’ambassade russe reçoit de certains citoyens canadiens qui travaillent comme espions pour le gouvernement soviétique, et cela … Continuer la lecture

Weekend rouge

Weekend rouge En octobre 1974, les pompiers de Montréal exigent une augmentation de leurs salaires. La ville refuse, mais des négociations entre les deux parties sont engagées. Le versement d’une compensation de 750 $ aux pompiers est recommandée par un médiateur, mais cette proposition n’est pas acceptée, et le désaccord entre la Ville de Montréal et le syndicat … Continuer la lecture