Chronique du 2 juillet 1932

Évènements curieux et qui ont attiré l’attention du public le 2 juillet 1932 un peu partout dans le monde.

Parfois tristes, d’autres fois amusants… Mais il s’agit d’une journée ordinaire, ainsi le monde, vivait-il ce jour du Seigneur le 2 juillet 1932

L’aigle lâche sa proie

2 juillet 1932 : Colorado Springs. Raymond Harvey passa récemment à deux doigts de la mort. Un veau pesant 75 livrés tomba littéralement du ciel perforant le dessus de l’automobile dans laquelle Harvey se trouvait avec trois autres chasseurs. Le veau avait été lâché par un aigle que les chasseurs réussirent à abattre. L’énorme rapace mesurait 7 pieds d’envergure. Harvey sur qui le veau tomba n’eut heureusement qu’un léger étourdissement.

Sous le patronage de « Cupidon » 

2 juillet 1932 : Cedar-Falls. Afin de précipiter l’œuvre de « Cupidon » et permettre aux étudiants de se connaître plus facilement, on à institué, au Collège des Professeurs de l’État de l’Iowa, une semaine dite « allo ». Cette organisation était sous les auspices de la Ligue des Femmes, et avait pour but de hâter la connaissance des étudiants des deux sexes.

Fillette de 8 ans offerte en holocauste

2 juillet 1932 : Luckhor, India. Pour avoir offert une fillette de 8 ans comme « sacrifice humain » sur l’autel de la déesse Bhegwatl, Mussammat Umral, une femme hindoue, a été condamnée à mort ici. Il paraît que des femmes du village de Sujauli, y compris l’accusée, chantaient des psaumes ensemble, lorsque leurs voix devinrent enrouées. Prenant ceci pour le présage d’une maladie, et croyant que ce signe demandait du sang humain, ces femmes offrirent en sacrifice l’enfant terrifié en la coupant en morceaux à l’aide d’une bêcha. Les femmes déclarèrent qu’elles purent ensuite chanter clairement.

La taxe canine est augmentée à Paris

2 juillet 1932 : Il y a à Paris 70,000 chiens, un par quarante êtres humains. Cette proportion est très large quand on considère que dans la capitale française, la plus grande partie des gens demeurent dans des conciergeries. La population canine se reproduit plus vite que l’humaine, en 1923 le nombre de chiens était seulement de 49000. Remarquons d’ailleurs que ces chiffres ne concernent que les chiens enregistrés au bureau des taxes. Afin de réduire ce nombre, la taxe municipale sur les chiens à été augmentée à $3.20 par année. Cette somme est bien petite comparativement à certaines capitales européennes, notamment à Berlin où les propriétaires de chiens payent $15.00.

Terrible drame à Iéna

2 juillet 1932 : Un drame particulièrement atroce et qui a fait sept victimes s’est produit la nuit dernière, à Iéna, en Allemagne: un magistrat. M. Wilhelm Meurer, a tué à coups de revolver sa femme, ses deux enfants, son père, sa mère et une amie qui se trouvait chez lui, après quoi, le meurtrier s’est suicidé en se tirant une balle dans la tête.

Wilhelm Meurer, juge au tribunal supérieur de Iéna, avait divorcé il y a quelques jours, pour se remarier, dit-on, avec l’épouse divorcée d’un ancien ministre de la Justice de l’État de Thuringe, M. R…. ministre socialiste de la Justice en 1923, actuellement juge, lui aussi, au tribunal supérieur de cette ville. Tout avait été réglé à l’amiable, et avant de se séparer définitivement de sa première femme, M. Meurer, qui avait obtenu son changement de résidence, avait organisé un diner d’adieu auquel assistaient son père, sa femme divorcée, ses deux enfants et… celle qu’il devait épouser un peu plus tard.

Que se passa-t-ll au cours de la soirée et pour quelles raisons le juge Meurer a-t-il exterminé soudalnement ses enfants. ses parents, et les deux femmes, l’ancienne et la future?

On ne saurait le dire avec certitude, tous les témoins étant morts.

Il se suicide à 102 ans

2 juillet 1932 : Nicolas Zenbroski, âgé de 106 ans, habitant de Cernautzi, s’est suicidé, en laissant une lettre dans laquelle il déclare qu’il a décidé de mourir « parce qu’il s’ennuyait de la vie trop longue ».

Un poisson tue un pêcheur

2 juillet 1932 : Le pêcheur Giovanni Filippo. 20 ans, est mort hier dans des conditions atroces et singulières. Il avait péché seulement, malgré plusieurs heures de travail, un petit poisson appelé « fogha ». Contrarié, il le port à sa bouche pour lui couper la tête avec les dents. Mais le poisson lui échappa, tomba jusque dans la gorge. Le pécheur, la bouche ouverte, chercha à se libérer du poisson sans y réussir, et il mourut suffoqué après une atroce agonie.

Un taureau dompté mystérieusement

2 juillet 1932 : San Severino, Italie. Des gens pieux étaient à prier ici dans la cathédraie lorsque tout à coup, un taureau enragé fit irruption dans l’église. L’animal réussit à briser les liens qui le retenaient prisonnier aux abattoirs, traversa en bousculant tout sur son passage, le grand square, grimpa les vingt-quatre marches de l’église puis y entra. Il se rua dans la grande allée et n’arrêta que lorsqu’il manqua le pied et tomba devant lé maître-autel. Il se tint-là tranquille jusqu’à ce que le fermier à qui il appartenait vint le chercher.

Comment on exploite le touriste

2 juillet 1932 : Tucson, Arizona – La fabrication de cartes géographiques pour les touristes naïfs est devenue une industrie prospère pour une firme de Sonora, Mexique. Le dessin de la carte est, au moyen d’une préparation, traité de façon à lui donner un air « Jauni par l’âge », et montre les montagnes de l’Arizona et los ravins de Sonora où les Espagnols, il y à des siècles, cachèrent leurs trésors, fuyant devant les Indiens. Les cartes géographiques, suivant lui qui les vend, ont été léguées de génération en génération, et, naturellement, « ils n’ont jamais eu le temps de rechercher les trésors » dit- il. Ces cartes sont vendues de $15 à $30.

On découvre un ancien palais

2 juillet 1932 : Budapest. Un merveilleux palais style renaissance construit au 15ème siècle par Mathias Corvinus, roi de Hongrie, et des sculptures d’une beauté rare furent mis à jour par des travaux d’excavation à Huvosolgy, un lieu de villégiature dans la banlieue de Budapest.

Aux prises avec une pieuvre géante

2 juillet 1932 : Le Lavandou, France. Une pièvre géante a saisi un enfant de 5 ans dans ses tenatacules, tout près de ce rendez-vous de la Rivière, et l’eut certainement tué si un jeune homme qui se trouva là n’avait réussi à couper les tentacules de cette bête.

Dix ans de travaux forcés

2 juillet 1932 : Hongrie. Josef Szolke à été condamné à dix ans de travaux forcés pour avoir tiré 20 coups de fusil sur une bande de bohémiens, en tuant trois. Il tira, dit il, non dans l’intention de tuer, mais simplement pour avertir les bohémiens qu’ils ne devaient plus battre son fils et les autres enfants.

Ravages que font les souris

2 juillet : Melbourne, Australie. Des millions de souris détruisent l’avoine, pillent les maisons, mangent les fleurs des jardins, attaquent même les chats et les chiens, au nord-ouest de Victoria.

On prétend que, à Oueyen, un constable a rapporté qu’une bande de souris a assailli son chat et lui ont mangé une oreille et la moitié de la queue. Les magasins ont vendu toutes les trappes à rats qu’ils avaient en entrepôt et les manufactures travaillent tard le soir pour suffire à la demande.

Incroyable mais vrai

2 juillet 1932 : La ville de Stevens Point, dans le Wisconsin, possède une particularité sans doute unique au monde. C’est l’agent John Nolan, qui est monté sur patins à roulettes pendant toute la durée de ses rondes, huit heurs par jour. De sorte qu’il est inutile d’essayer de lui échapper. Il court toujours plus vite que vous. Imaginez une pareille innovation dans les rues de Montréal…

Les ruines d'un monde disparu. Photo de Megan Jorgensen.  
Les ruines d’un monde disparu. Photo de Megan Jorgensen.

Laisser un commentaire