Histoire du Québec

Waltham

Walthalm (région de l’Outaouais)

Canton de Waltham

Proclamé en 1849, le canton de Waltham a été arpenté sur la rive gauche de la rivière des Outaouais, vis-à-vis de la moitié est de l’île aux Allumettes. Il est baigné par le lac Findlay et traversé par la rivière Noire qui étale de nombreux délaissés avant de se jeter dans le chenal nord de la rivière des Outaouais. Ne dépassant guère 350 m d’altitude, cet espace géographique compte comme lieux habités le hameau de Carroll et le village de Waltham, tous deux implantés près de l’Outaouais. Le nom de Waltham, mentionné sur la carte de Gale et Duberger en 1795, a été emprunté à une localité située dans l’Essex, sur la Lea, nommé Waltham Abbey ou à Waltham Holy Cross, petite agglomération séparée de la première par 2 km. De l’abbaye construite au Xie siècle, il ne reste que l’église. Une ville du Massachusetts, célèbre pour la production de montres et d’horloges, porte également le nom de Waltham,

Village de Waltham

Cette petite agglomération située sur la rive gauche de la rivière des Outaouais, au nord-est de l’île aux Allumettes, tire son nom du canton où elle se trouve et dont la de proclamation remonte à 1849. Depuis le début du XXe siècle siècle jusqu’en 1983, ce village portait le nom de Waltham Station, désignation devenue désuète puisque la compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique avait cessé de desservir la région de Pontiac en 1959. Waltham, en était le terminus. Waltham Station ne désigne plus que le bureau de poste installé en 1898.

Municipalité de cantons unis Waltham-et-Bryson

Municipalité relevant de la MRC de Pontiac en Outaouais, Waltham-et-Bryson a été implantée à l’embouchure de la rivière Noire, qui traverse le territoire du nord au sud, à environ 30 km à l’ouest de Fort-Coulonge, entre Chichester et Mansfield-et-Pontefract. Alors que le secteur sud compte la majorité de la population, le secteur nord est parsemé de lacs (Lac Findlay, lac Landon, lac Gagnon, lac Caughlin) qui font la joie des adeptes de la pêche sportive. L’endroit est également relié à l’île aux Allumettes. En 1859, la municipalité du canton de Waltham était officiellement établie et reprenait la dénomination de l’entité cantonale dans les limites de laquelle elle était enclose. Proclamé en 1849, le canton porte l’appellation d’une localité d’Angleterre. L’annexion du canton de Bryson, en 1869, amènera la création de la municipalité des cantons unis de Waltham-et-Bryson. Cette dénomination évoque la mémoire de George Bruson, père (1813-1900), important commeçant de bois, maire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract de 1855 à 1857, puis de 1862 à 1867, et finalement de 1877 à 1878. Préfet du comté de Pontiac en 1862 et 1863, il fut conseiller législatif de la division d’Inkerman de la province de Québec de 1867 à 1887. Le nom de municipalité de village de Bryson, à une quarantaine de kilomètres plus au sud-est, a la même origine. Son fils, George, qui a vécu de 1852 à 1937, a suivi une carrière similaire à celle de son père. Le bureau de poste, qui dessert la population walthameuse depuis 1898, porte le nom de Waltham-Station.

Fleurs Québéc

Fleurs québécoises. Photographie par Histoire-du-Quebec.ca.