Histoire du Québec

Village des Pionniers Black Creek

Village des Pionniers Black Creek (Black Creek Pionner Village)

Le Village des pionniers Black Creek (Black Creek Pionier Village) se situe à North York, dans la province de l’Ontario, tout près de la ville de Toronto.

Ce village s’étend sur plus de 30 acres et est composé d’une quarantaine de bâtiments anciens transférés de différents lieux du Haut-Canada (c’était le nom officiel de l’Ontario avant 1867).

Le village retrace la vie en milieu rural au XIXe siècle. Ces maisons sont d’authentiques maison d’antan, avec de vrais meubles, ustensiles, vaisselle, vêtements, œuvres d’art et d’artisanat ayant appartenu à des pionniers.

Cinq des bâtiments du village furent construits sur place par Daniel Stong, et le plus ancien est une cabane de trois pièces bâtie en 1816.

Quant aux bâtiments transportés sur les lieux, il s’agit d’une école rurale, d’un moulin à moudre le grain, d’une auberge, d’une église, d’une forge, d’un atelier de cordonnerie et d’un petit hôtel de ville entre autres.

D’ailleurs, le Dalziel Barn Museum, aménagé dans une vaste grange cantilever, contient une impressionnante collection de jouets canadiens d’autrefois.

Femme jolie

Une jolie habitante du village. Photo : Histoire-du-Quebec.ca

On peut entrer dans toutes les maisons et explorer les secrets de sa vie quotidienne. On peut également poser des questions aux guides, vêtus à la mode d’autrefois. Notez qu’il n’y a pas de panneaux d’interprétation dans le village pour ne pas altérer l’image d’un véritable village d’antan. Alors, l’aide des guides devient essentielle pour ceux qui veulent en savoir plus sur les coutumes et les mœurs d’autrefois.

En général, il faut prévoir une visite de trois à quatre heures. On peut aussi faire des réservations pour des visites scolaires. En été, un camp de jour y est ouvert. De plus, une taverne typique restitue l’ambiance du XIXe siècle.

Le Village de Black Creek a été créé par le Département de la Conservation de Toronto et sa région (Toronto and Region Conservation Authority ou TRCA).

maison historique

Une maison historique dans le Village de Black Creek. Photo : © Histoire-du-Québec.ca

Le Village des Pionniers de Black Creek, un projet d’héritage sous l’Autorité de Conservation du Toronto, est un musée d’histoire vivant où le passé pittoresque de l’Ontario est recréé.

La vie quotidienne telle qu’elle était dans une communauté rurale au milieu du dix-neuvième siècle est recréée par le moyen des costumes de l’époque, des jardins, d’une jolie petite ferme et par une trentaine de bâtiments historiques restaurés.

Black Creek

Black Creek. Une petite maison du 19e siècle : © Histoire-du-Quebec.ca

Voici quelques-uns des bâtiments historiques du village :

  • L’atelier du ferblantier et le temple maçonnique (vers 1850, Woodbridge). Le ferblantier fabriquait des articles allant des bains jusqu’aux tuyaux de poêles. Les membres du club social des Francs-maçons se réunissaient au deuxième étage.
  • La grange à grain de Daniel Stong, construite vers 1825 et installée aujourd’hui sur le site d’origine. Cette grange abritait le grain semé par Daniel Stong avant d’aller au marché.
  • Le pressoir à cidre d’Henry Snider, construit vers 1840 à North York. Des corvées étaient organisées au temps des récoltes.
  • La maison des pompiers, construite en 1850, à North York. La pompe à incendie a été construite en 1837. Avant d’être abritée au Village de Black Creek, la pompe était utilisée à Toronto par des pompiers bénévoles.
  • Bourrellerie et sellerie, construites vers 1845 à North York. Le bourrelier fabriquait et réparait des articles en cuir.
  • Le caveau à pommes. Construit vers 1850 à Edgely. Construit sous terre, des étagères isolées avec de la paille empêchaient les pommes et les légumes de geler pendant l’hiver.
  • Le poulailler, construit vers 1860 à Kettleby. Cette bâtisse en rondins protège les volailles des animaux prédateurs.
  • La porcherie de Daniel Stong, construite vers 1825 et située sur le site d’origine. Les cochons étaient un bétail important à cause de son élevage facile. La viande était conservée salée, fumée ou saumurée.
  • La première maison de Daniel Stong, construite en 1816. Cette maison solide en bois équarri témoigne de la dextérité de Daniel Stong.
  • Le fumoir et la boucherie de Daniel Stong, construite vers 1816, conservée sur le site d’origine. La viande était dépecée et conservée pour la consommer durant l’année.
  • L’arrière-maison d’Henry Snider (vers 1820, North York). Cette arrière-maison en rondins est reconnue comme étant la seule de cette période qui existe encore de nos jours.
  • La deuxième maison de Daniel Stong, érigée en 1832 sur le site d’origine. Cette maison témoigne de la prospérité de la famille Stong après 16 ans sur la ferme.
  • Le magasin général Laskay et le bureau de poste (1856, Laskay). Jadis, ce magasin a été un endroit très affairé.
  • Le four de l’auberge à relais, construit vers 1850 à Vaughan. Le four servait à cuire du pain et il pouvait contenir jusqu’à 25 pains et les pâtisseries.
  • L’arrière-maison Limehouse. 1847, Georgetown. Une petite construction impressionnante et insolite qui abrite un cabinet d’aisance à trois trous.
  • L’auberge à relais et restaurant, construit en 1849 à Scarborough. Un arrêt pour cultivateurs et diligences, à mi-chemin de leurs destinations. Présentement, c’est le site d’un restaurant et d’une brasserie historique.
  • La Maison de Daniel Flynn, construite en 1848 à North York. Cette maison appartenait au cordonnier et sa famille. Elle représente le style de vie des artisans nouvellement arrivés au Canada.
  • La maison Burwick et l’écurie, construite en 1844 à Burwick, aujourdhui Woodbridge. C’est une résidence familiale d’une famille de classe moyenne avec ameublements hauts de gamme. On retrouve sur le site une grande écurie, une remise derrière la maison ainsi qu’un jardin.
  • L’École Dickson Hill, 1861, Dickson Hill. Cette maison est typique des écoles rurales contenant une sale. Le modèle de l’école et l’allocation des places représentent les recommandations d’Egerton Ryerson, fondateur du système scolaire publique en Ontario.
  • Le moulin Roblin, ouvert en 1842, à Ameliasburgh. Cette bâtisse en pierres à 5 étages dépend de la grande roue alimentée par l’eau pour moudre le blé en farine.
  • La tonnelerie Taylor, vers 1850, Paris (Ontario). Le tonnelier fabriquait une variété de récipients en bois, comprenant seaux et tonneaux.
  • L’Église Fisherville, érigée en 1856 à Thornhill. Un bon modèle d’architecture grecque dans la partie historique de l’Ontario. Cette église peut être réservée toute l’année pour les mariages.
  • Le cimetière Townline. Actif de 1845 à 1920, le cimetière est là où reposent plusieurs membres des familles fondatrices, entre autres les Stong, Kaiser, Hoover en Boynton.
  • La remise de l’église, vers 1860, Vaughan. Abri pour les chevaux et les voitures des paroissiens.
  • La maison du pasteur de Richmond Hill, vers 1830, Richmond Hill. Le pasteur Presbyt.rien demeurait dans cette maison bâtie « planche sur planche », avec des murs de 6 à 8”`d’épaisseur.
  • La forge rose (vers 1855, Nobleton). Les premiers forgerons fabriquaient des articles en fer et des outils pour les cultivateurs, ainsi que des articles ménagers.
  • La cordonnerie de Daniel Flynn (vers 1858, Toronto). L’atelier du cordonnier du village contient des patrons et des outils.
  • L’ébénisterie et le centre d’activité (1867, Sebringville). L’ébéniste fabriquait et réparait les meubles. Prenez le temps de visiter le centre interactif pour les familles.
Village des pionniers

Deux femmes qui ont voyagé dans le temps pour aboutir au village des pionniers. Photo : © Histoire-du-Quebec.ca

  • La maison du médecin (vers 1830, Brampton). La maison et le bureau du médecin du village rassuraient la petite communauté de Black Creek. Aujourd’hui, une collection impressionnante de plantes médicinales entourent la maison.
  • L’imprimerie de Black Creek (1850, Kettleby). Autrefois construite comme sale de tempérance, aujourd’hui elle revit les années 1860 comme imprimerie et atelier de tisserand.
  • L’atelier du tisserand de Charles Irvine, vers 1850, Kettleby. Petite industrie commerciale de tissage souvent vue en Ontario dans les années 1860.
  • La maison Mackenzie (vers 1830 – 1850), Woodbridge). Cette petite maison en rondins a été agrandie en 1850 et y ajoutant une cuisine. La couturière y exerce son métier.
  • La grange Mackenzie (vers 1850, Woodbridge). Fermée aux visiteurs. La voiture et le cheval de la famille y étaient abrités.
  • La Mairie, construite en 1858, Wilmot Township. Lieu de réunions pour le conseil municipal, concerts, ou autres rassemblements communautaires. Aussi utilisée par le juge en tournée dans un petit tribunal de revendications. Cette bâtisse peut être réservée pour célébrer des mariages en soirée.
  • La remis de la mairie (vers 1860, Milverton). Cette bâtisse à 3 murs protégeait les chevaux et les voitures des visiteurs à la mairie et ses environs.
  • Le Pavillion. Ce bâtiment moderne est un lieu où se tiennent concerts, festivals et réceptions privées. Il y a un théâtre aménagé de tous les services et pouvant asseoir jusqu’à 250 personnes. On y trouver un snackbar et des toilettes publiques.
  • Studio de photographie, ouverte vers 1850, à Bolton. C’était l’endroit idéal pour un artisan de passage d’ouvrir temporairement un studio. Sa proximité de la mairie en faisait un emplacement adéquat.
  • La remise de la maison de réunion des mennonites d’Edgely (vers 1860, Hornby). Abrite les chevaux et les voitures des membres de la congrégation. Présentement, on y trouve des voitures de ferme.
  • La maison de réunion des mennonites d’Edgely, construite en 1823 à Edgely. C’est la plus vieille maison de réunion en rondins de l’Ontario, elle contient l’ameublement original. Cette bâtisse peut être réservée pour célébrer des mariages en soirée.
  • L’atelier du fabriquant de balais, 1844, Sherwood. Cette bâtisse en bois équarri a déjà été une petite école rurale à une salle, ensuite une résidence avant de devenir la maison et l’atelier du fabriquant de balais.
  • L’abatoir d’Edgely (vers 1860, Edgely). Les cultivateurs de la place se regroupaient afin de partager la viande plus efficacement.
  • La remise Snider. Vers 1850, North York. Cette bâtisse à trois murs abritait les voitures et les chevaux et elle servait aussi à l’entrepôt.
  • La maison de Samuel Stong, construite vers 1855, Vaughan. Utilisée pour les programmes éducatifs. Pour les visites scolaires, sur réservation seulement.
Laskay Emporium

Laskay Emporium. Groceries, Hardware, Paints, Oils, Dry Goods, Clothing, Boots and Shoes. H. Baldwin. Photo : © Histoire-du-Quebec.ca

La Boutique

Située dans le centre d’accueil, elle vend, entre autres, des bonbons, des livres pour les jeunes et les adultes, des cartes, des journaux historiques. On y offre aussi des outils et des produits artisanaux façonnés à l’ancienne, ainsi que des articles fabriqués dans le village.

Où manger dans le Village des Pionniers Black Creek :

Quelque soit votre appétit, le village saura satisfaire vos besoins.

La Boutique du Centre d’accueil offre des sandwiches, des pâtisseries, du café et différents breuvages.

Le Barbecue du Pavillon offre des hamburgers, des hot-dogs, des frites, d’autres repas délicieux.

Les toilettes se trouvent dans le Centre d’accueil, dans le Pavillon, au sous-sol de l’Auberge à Relais.

La Brasserie

La bière était intégrée dans la vie quotidienne du XIXe siècle. Comme aujourd’hui, c’était une boisson désaltérante pendant la saison estivale, mais elle jouait également un rôle important dans l’alimentation du peuple. Dans la brasserie, vous apprendrez beaucoup sur l’histoire de la bière, à partir de la production des ingrédients jusqu’à sa consommation. Le maître brasseur du village créé les bières authentiques semblables aux bières fermentées par nos ancêtres. Bonne dégustation! La brasserie du village offre : visites guidées à chaque jour ; soirées de dégustation bières et fromages ; des ventes de la bière historique fabriquée à Black Creek.

Bières du XIXe siècle

Bières du XIXe siècle. Les bières du village Black Creek. Photo : © Histoire-du-Quebec.ca

On accède au village en suivant les autoroutes 400, 401, 407. Un vaste parking gratuit est disponible à l’entrée.

Coordonnées du Black Creek Pioneer Village :

1000 Murray Ross Parkway
Toronto, Ontario M3J 2P3

Téléphone : 416 736 1733