Histoire du Québec

Trécesson

Canton de Trécesson

Le canton de Trécesson, constitué en 1918, est une municipalité de la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue et de la MRC de l’Abitibi. Le canton recouvre une superficie de plus de 198 kilomètres carrés. Trécesson regroupe environ 1300 Trécessoniennes et Trécessoniens.

Le canton de Trécesson se compose de deux villages, soit Villemontel (la paroisse de Saint-Simon-de-Villemontel) et La Ferme (la paroisse de Saint-Viateur-de-La Ferme). Le centre administratif de Trécesson se trouve au village de Villemontel.

Le nom de Trécesson rend hommage au lieutenant-colonel Marie-Joseph Toussaint de Carney, vicomte de Trécesson, commandant d’un bataillon du régiment du Berry, de l’armée de Montcalm, tué lors de la Bataille de Sainte-Foy, le 26 avril 1760. Le nom du village de Villemontel fut choisi en l’honneur d’un autre officier du régiment du Berry. Le nom de village de la Ferme rappelle la ferme expérimentale fédérale qui s’y trouva pendant longtemps.

Trécesson a été fondé lors de la Première Guerre mondiale comme camp de détention qui portait le nom de Spirit-Lake. À l’origine, ce camp était destiné à des civils sans citoyenneté soupçonnés de représenter un danger pour la sécurité nationale. Plus tard, on y garda aussi des prisonniers militaires. Au total, plus de 1200 civils et 200 militaires sont passés par ce camp de détention entre 1915 et1917. Après la guerre, jusqu’à la fin des années 1960, on y trouvait une ferme expérimentale fédérale et une école d’agriculture.

Toujours vers 1915, les premiers colons s’établissent sur ce territoire, près de la station Cook du Canadien National.

Trécesson chevauche la ligne de partage des eaux délimitant les bassins hydrographiques du Saint-Laurent et de la Baie d’Hudson. Ainsi, les deux principales rivières du canton suivent des cours différents: la rivière Villemontel coule vers le sud et la rivière Davy coule vers le nord. Curieusement, la ligne de partage des eaux est située exactement sous l’église Saint-Simon-de-Villemontel.

On trouve à Trécesson plusieurs lacs, dont les plus importants sont les lacs Beauchamp et Davy. Autour de ces deux lacs de nombreux chalets ont été construits. Maintenant, plusieurs familles y habitent en permanence.

Les activités industrielles à Villemontel sont représentées par les entreprises Legault Métal et les Meubles Marchand, ainsi que par La Ferme, la Pépinière de Trécesson et les Clercs Saint-Viateur du Canada. Ces deux dernières institutions existent depuis les années 1920.

Remarquons que depuis 2004, la municipalité a adhéré au Réseau des Villes et Villages en Santé.

On arrive à Trécesson en suivant la route 111, via la route 117.

Trécesson

Trécesson

Secteur Villemontel à Trécesson. Photo : Vintotal