Histoire du Québec

Transmission d'images mobiles

Transmission d’images mobiles

Invention permettant la transmission radiophonique d’images et d’ombres mobiles

Incroyable : l’émission d’un film cinématographique par ondes radio! Cet appareil a été perfectionné par le Dr. Frank Conrad qui l’appelle télévision et qui fait l’annonce de l’invention, le 10 octobre 1928.

10 octobre 1928. Récemment, plusieurs personnalités du monde du radio se réunissaient aux usines de la compagnie Westinghouse, à Pittsburgh, Pennsylvanie, pour assister à des démonstrations de la dernière invention en radiophonie, un appareil pouvant émettre des ondes et images vivant.

La télévision, depuis quelques mois, n’est plus un mystère. On a réussi à émettre les ondes et les images immobiles. La nouvelle invention permet la transmission d’un film tout comme un appareil cinématographique.

Les reproductions obtenues mesurent cinq pouces de hauteur par huit pouces de largeur. C’est la première fois que les possibilités du cinéma radiophonique sont démontrées aussi clairement.

Le cinéma à la maison

M. Davis, qui était en charge de ces démonstrations, disait ceci au sujet de la nouvelle invention : «Nous en sommes encore à l’état d’expérimentation, mais le jour n’est pas éloigné où la plupart des demeures auront leur appareil de télévision, leur permettant d’avoir le cinéma à la maison. La découverte du Dr. Frank Conrad, chef-ingénieur de la Cie Westinghouse, est appelée à jouer un rôle remarquable en radiophonie.

Cette récente invention est un véritable triomphe scientifique. Les développements apportés à la télévision sont étonnants si l’on prend en considération le fait que l’idée a germé, il y a à peine quatre mois!

Le principe de la photo-radiophonie

Le principe de la photo-radiophonie n’est pas incompréhensible aux profanes. Elle consiste à reproduire dans la même disposition des surfaces lumineuses ou ombrées telles qu’elles apparaissent sur le sujet photographié. La reproduction mouvante demande qu’un rouleau autour duquel a été enroulé un film soit opéré de façon à projeter au-devant d’un faisceau lumineux 16 images ou ombres à la seconde.

A cause de sa structure, l’œil humain, si une série d’images ou ombres se succèdent rapidement au taux de 16 ou plus par seconde, ne peut distinguer qu’une seule reproduction.

Pour le cinéma radiophonique, les surfaces lumineuses doivent être transformées en fréquences, dont quelques-unes sont même sonores, puis en une onde radiophonique pour être transmise sous forme d’énergie électrique. Pour la réception, le procédé est entièrement l’opposé, l’énergie électrique étant captée, les fréquences changées de nouveau en surfaces lumineuses ou ombrées et reproduites sous forme d’images ou d’ombres.

Andy Warhol

Andy Warhol, un des fondateurs de pop art. Photo : Musée Grevin, crédit photo – Histoire-du-Quebec.ca