Histoire du Québec

Tragédie de Dawson

Tragédie de Dawson

Le 13 septembre 2006, une tragédie ébranle Montréal. Vers 12h45, un jeune homme de 25 ans entre au Collège Dawson, un CEGEP anglophone public du centre-ville.

Ce jeune homme s’appelle Kimveer Gill, il pénètre dans l’institution armé d’un fusil automatique et se met à mitrailler les élèves.

Les raisons qui ont suscité cet acte de violence demeureront inconnues à jamais. Il tue une jeune fille, Anastasia Sousa, et blesse un grand nombre d’étudiants. Le criminel est ensuite abattu par la police.

En 2004, une tragédie similaire s’est déroulée dans la Réserve Indienne de Red Lake, aux États-Unis, dans l’état du Minnesota. Jeff Weise, un adolescent, ouvre le feu sur son grand-père et la compagne de celui-ci, et les tue. Armé de deux pistolets et d’un fusil, Weise se rend ensuite à son école. Il tue neuf personnes et en blesse sept autres, puis il se suicide en se tirant une balle dans la tête. On apprendra par la suite que Weise a eu une enfance troublée, mais rien ne permet de comprendre les mobiles qui l’ont poussé à agir de la sorte. Tout comme Gill, il était tranquille et solitaire.

Cependant, Weise et Gill postaient régulièrement des messages alarmants sur des sites web, l’un sur un site néo-Nazi, et l’autre sur le site vampirefreaks. Les deux tireurs signaient leurs messages en se donnant le nom de Todesengel, ce qui veut dire Ange de la Mort en allemand.

Weise et Gill écoutaient tous les deux de la musique heavy métal, étaient vêtus de noir et portaient des cheveux noirs coiffés en pointes.

Cependant, il faut se garder de tirer des conclusions hâtives. Tous les amateurs de heavy métal, même ceux s’habillent en noir, ne sont pas des tueurs.

Mais votre gentil voisin, par contre…

Collège Dawson

Collège Dawson

Collège Dawson. Photo : Histoire-du-Québec.com