Histoire du Québec

Toponyme de Bourgogne

Bourgogne sur la carte du Québec

La province de la Bourgogne est une des plus importantes de l’histoire de France et même de l’Europe. Elle tient son nom des Burgondes, peuple germatique qui s’était fixé entre le Massif Central et le Rhin au Ve siècle. La région s’est construite avec des petits pays divers, mais complémentaires par la nature et les activités humaines. La Bourgogne historique englobait dans ses limites les territoires couvrant les départements actuels de l’Ain et de la Saône-et-Loire, presque toute la Côte-d’Or et des partues de la Haute-Marne, de l’Aube et de l’Yonne. À l’est, les grandes plaines, par exemple la Bresse, sont entourées de hauts reliefs comme le plateau du Bugey ou les montagnes du Jura, tel le Pays de Gex ; à l’ouest, les reliefs modérés, comme l’Auxerrois, s’appuient aux pénéplaines, comme le Morvan et le Charolais. Même les cours d’eau montrent de la diversité, la plupart se jetant dans la Saône ou le Rhône, à l’est, alors que certains rattrapent la Seine ou la Loire, à l’ouest. Il est une forme de relief précieuse dans l’histoire de la Bourgogne : l’escarpement qu’on appelle la Côte, au-dessus de la vallée de la Saône, et qui mûrit, en le protégeant sus ses pentes, un des plus grands vignobles de France.

Spontanément, pour la majorité des gens, le nom de Bourgogne évoque d’abord un grand vin. Les chansons à boire semblent être nées sur les pentes chaudes et ensoleillées des vignobles bourguignons. Les fameuses Côtes de Nuits et de Beaune produisent les crus les plus renommés, associés aux noms des communes comme Gevrey-Chambertin, Vougeot, Aloxe-Corton, Pommard, Meursault et Puligny-Montrachet. Si la vigne donne le ton ou le goût à ce territoire, celui-ci s’est aussi singularisé par ses sites majeurs de l’histoire religieuse et architecturale : ici un foyer bénédictin important, à Vézelay, là la grande abbaye de Cluny, ici et là les nombreuses abbayes qui ont surgi après la réforme de Citeaux (ordre des Cistercierns).

Le duché de Bourgogne a été, en fait, un État qui co,ptait parmi les plus puissants de l’Occident médieval, s’étendant même jusque dans les Flandres.

Mais l’épopée des ducs de Bourgogne s’acheva en 1497, avec la mort de Charles Le Téméraire. La « grande » Bourgogne fut alors démantelée par Louis XI qui s’empara du duché.

À notre-époque, la ville de Dijon, l’ancienne capitale, ne se confine certes pas à la moutarde et au cassis qui omt fait sa célèbrite ; elle continue de jouer son rôle prépondérant de chef-lieu de l’actuelle région Bourgogne.

Au Québec, Bourgogne rdt le nom d’un canton de la région de l’Outaouaisé Situé a 40 km au nord de Fort-Coulonge, ile est très accidenté et inhabité. Les cantons voisins au nord, au sud et à l’est portent aussi les noms de régions historiques de France : Perche, Normandie, Aunis. Le nom du canton de Bourgogne a été officialisé en 1955, dans un contexte de désignation systémique basé, entre autres, sur les noms des anciennes provinces de la France. Il existe aussi un lac Bourgogne dans la même région, plus au sud. Enfin, une vingtaine de voies de communication portent le nom de Bourgogne dans autant de municipalités.

Canton de Bourgogne

Proclamé en 1966 et situé à 50 kilomètres environ au sud-ouest de Maniwaki, le canton de Bourgogne (municipalité régionale de comté de la Vallée-de-la-Gatineau dans la région administrative de l’Outaouais) rappelle le nom d’une région Centre-Est de la France, entre le Nivernais et la Franche-Comté.

Le nom du canton de bourgogne se retrouve pour la première fois sur la carte du Québec en 1956.

La Bourgogne, auterfois pays des Burgondes, a formé un royaume au temps de Mérovingiens, puis est devenue un duché important au XIXe siècle et finalement une province que Louis XI parvint à réunir à la couronne de France en 1477. Jusqu’en 1759, elle envoya environ 130 immigrants en Nouvelle-France. La Bourgogne française est célèbre pour la variété de ses paysages et pour sa gastronomie, notamment pour ses vins qui étaient en Nouvelle-France au XVIIe siècle. Sa capitale est Dijon.

Bourgogne

Oiseau de glace. Photographie de Histoire-du-Québec.ca