Histoire du Québec

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

La ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac regroupe une population de 12 mille résidents, les Marthelacquoises et Marthelacquois, sur une superficie de 9 kilomètres carrés. Elle fait partie intégrante de la région administrative des Laurentides, de la municipalité régionale de comté des Deux-Montagnes et de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac se trouve tout près de Montréal et cette localité de banlieue offre à ses résidents la plupart des services d’une grande ville. Il y a des écoles, une bibliothèque, des garderies, diverses organismes communautaires, des médias locaux et régionaux. Le transport en commun y est bien développé et on y trouve une piste cyclable.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac est une ville résidentielle qui convient aux familles et aux retraités à la recherche de tranquillité. C’est pourquoi la ville a connu une hausse de 25 % de sa population au cours des dernières années du XXe et au début du XXIe siècle.

Historiquement, le territoire de la ville actuelle de Sainte-Marthe-sur-le-Lac était connu pendant un siècle et demi sous le nom de Prairies Spénard, mais ce territoire était beaucoup plus vaste. C’est en 1958 que la paroisse de Sainte-Marthe se détache de la paroisse de Saint-Eustache. En 1960, le village de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est constitué et devient une ville en 1973.

Les terrains autour du lac des Deux-Montagnes étant très prisés, le développement résidentiel de la jeune localité est fulgurant. La ville favorise ce processus par l’implantation d’un taux de taxation relativement bas.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac ne possède pas d’industries et son économie repose sur les services à la population. Un centre commercial, situé entre Deux-Montagnes et Sainte-Marthe-sur-le-Lac, est le centre d’emploi le plus important de la localité.

La plage municipale de Sainte-Marthe, sa marina, sa piste cyclable et sa dizaine de parcs municipaux, font partie des atouts qui favorisent le développement du tourisme. De plus, on y trouve le centre de La Frayère, un important centre de recherches biologiques sur la vie aquatique, qui constitue une attraction supplémentaire. Parmi le patrimoine architectural de la ville, on peut citer l’Abbaye des Bénédictines.

Les communications entre Sainte-Marthe-sur-le-Lac et Montréal sont faciles. Les autoroutes 13 et 15, la route 640, ainsi que le train de banlieue relient ces deux villes.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Une passerelle sur le lac. Photo : Site Web de la ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac