Histoire du Québec

Sainte-Hénédine

Paroisse de Sainte-Hénédine

La paroisse de Sainte-Hénédine fut constituée en 1855. Elle fait partie de la région administrative des Chaudière-Appalaches et de la municipalité régionale de comté de la Nouvelle-Beauce. La population actuelle de Sainte-Hénédine est de plus de 1200 Hénédinoises et Hénédinois, résidant sur un territoire de près de 53 kilomètres carrés.

Le peuplement de la Nouvelle-Beauce commence vers la fin des années 1730, mais ce n’est qu’au XXe siècle que ses municipalités commencent à se développer grâce au chemin de fer.

Sainte-Hénédine est une municipalité rurale, mais ses résidents n’ont besoin que de 20 minutes pour rejoindre les ponts de Québec. L’économie du village repose sur l’agriculture (l’élevage avant tout), mais la paroisse est stratégiquement située à proximité de l’autoroute Robert-Cliche (autoroute 73) et des agglomérations de Lévis et de Québec. C’est un atout de taille pour son développement et cela explique peut-être la présence de plusieurs entreprises manufacturières.

Deux secteurs industriels se trouvent sur le territoire de la municipalité de Sainte-Hénédine, l’un en bordure de la route Sainte-Thérèse, et l’autre au centre du village. Les entreprises Unicoop et l’Abatoir Dubreuil sont les plus importants employeurs, mais certains résidents vont travailler dans d’autres secteurs de la région de la Nouvelle-Beauce.

Une belle église avec deux clochers, des verrières et des peintures se dresse dans le village. La Corporation du Révérend Louis-Napoléon Fiset organise des visites commentées qui permettent de découvrir cette richesse architecturale.

Sainte-Hénédine est desservie par les routes 275 et 277.

Sainte-Hénédine

Sainte-Hénédine

Sainte-Hénédine. Photo : Site Web de Sainte-Hénédine