Histoire du Québec

Sainte-Aurélie

Municipalité de Sainte-Aurélie

Sainte-Aurélie est située au sud du Saint-Laurent, à environ cent kilomètres de Québec, dans les Appalaches.

Cette municipalité a été constituée civilement le 3 avril 1909 sur un territoire d’environ 79 kilomètres carrés. Elle appartient à la région administrative des Chaudière-Appalaches et fait partie de la municipalité régionale de comté des Etchemins. La population atteint mille Auréliennes et Auréliens.

Le premier colon établi à Sainte-Aurélie était le Français Victor Vanier. Il a parcouru le territoire en 1872 et revint en France enchanté par la beauté de ces lieux. Il décide alors de s’y installer avec sa famille et ses amis. Victor Vanier arrive définitivement au Canada en 1873. Son plan consistait en l’établissement graduel, dans le canton de Metgermette, de 1600 familles françaises. M. Vanier fonde donc la Compagnie Franco-Canadienne, mais l’entreprise échoue et la compagnie est dissoute en 1877. Des 1600 familles censées venir de France pour s’installer dans la région, il n’en arrive qu’une cinquantaine, dont une partie vient d’autres régions du Québec.

La municipalité de Sainte-Aurélie est donc érigée civilement en 1909.

Le premier magasin général a pourtant été ouvert en 1903, le premier étage servant de chapelle. Le bâtiment du magasin général existe toujours.

C’est l’exploitation forestière et l’agriculture qui ont amorcé le développement de la municipalité et ces activités continuent à marquer la vie économique de Sainte-Aurélie.

Aujourd’hui, Sainte-Aurélie vit loin du rythme effréné des agglomérations urbaines.

Parmi les atraits touristiques et patrimoniaux de Sainte-Aurélie, on trouve le Vieux Moulin à scie de Metgermette Nord, construit en aval du lac Abénaqui. C’est devenu un site d’interprétation témoignant d’une des dernières tentatives de colonisation française en Amérique du Nord.

Le calvaire mérite aussi une visite. Il s’agit du seul calvaire réalisé par une femme au Canada. C’est Mme Simone Morin, originaire de Sainte-Aurélie, qui l’a créé en 1961. Un tronc de merisier a servit de base à la sculpture. Ce calvaire est situé sur le Chemin des Bois-Francs, à proximité de la frontière avec le Maine.

On peut également faire un tour dans les rangs des environs. Sur le rang des Sapins, à environ deux kilomètres de Sainte-Aurélie, on aperçoit une haute tour qui, si on prend son courage à deux mains pour en faire l’ascension, vous récompensera en vous offrant un joli point de vue.

Ste-Aurélie

Ste-Aurélie

Bienvenu à Sainte-Aurélie. Photo : Site Web de la municipalité