Histoire du Québec

Saint-Prosper-de-Champlain

Municipalité de Saint-Prosper-de-Champlain

Situé à une demi-heure de route de Trois-Rivières et à une heure de Québec, Saint-Prosper-de-Champlain fait partie de la municipalité régionale de comté des Chenaux dans la région administrative de la Mauricie. Le territoire de Saint-Prosper-de-Champlain est de 92 kilomètres carrés et sa population est d’environ 500 Prospériennes et Prospériens.

La paroisse de Saint-Prosper est érigée canoniquement en 1850 par son détachement de Sainte-Anne-de-la-Pérade et Sainte-Geneviève, ce qui ne fut pas sans heurt, entraînant des discussions assez vives entre les curés de ces deux villages.

La municipalité de paroisse de Saint-Prosper a été constituée civilement en 1855. Le 4 septembre 2010, la municipalité change son nom et son statut pour devenir la municipalité de Saint-Prosper-de-Champlain. À l’origine, Saint-Prosper faisait partie du comté de Champlain, ensuite la municipalité a été incorporée à la MRC de Francheville dès sa fondation en 1982 et 2002, elle est incluse dans la MRC des Chenaux.

Quant à la dénomination de la municipalité, une version suggère que la municipalité aurait été nommée en l’honneur de saint Prosper d’Aquitaine et en l’honneur de Prosper Méthot, notable du village voisin de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Selon une autre version, c’est Mgr Joseph Signay qui aurait choisi ce nom parc qu’il aurait voulu souligner la prospérité des gens de ce village.

Saint-Prosper-de-Champlain est situé en bordure d’une montagne couverte d’érables et on retrouve alors sur son territoire plusieurs érablières qui proposent des repas et la vente de produits d’érable. Les gens sont dynamiques et accueillants, on y verre plusieurs organismes avec de nombreux bénévoles s’impliquant dans la communauté, un bibliothèque municipale, une Caisse Populaire et un bureau de poste, ainsi que des commerces, le service de loisirs (patinoire, terrain de balles, etc.), services d’urgence.

Une bisonnière se trouve à Saint-Prosper, elle est dédiée à l’élevage du bison, cet animal au mufle noir, humide et glabre dont on n’oserait s’approcher pour aucune considération. À la ferme, l’on peut déguster un buffet de viande de bison et découvrir entre autres la savoureuse saucisse et la tourtière de bison préparées avec soin.

Le territoire es représente une vaste plaine fertile. Ses riches terres agricoles, qui produisent d’ailleurs le meilleur blé, alliées à une forêt majestueuse, contribuent à une activité intense.

Église de St-Prosper de Champlain

Église de St-Prosper de Champlain

Église de Saint-Prosper-de-Champlain. Photo : Site Internet de Saint-Prosper