Histoire du Québec

St-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente

Paroisse de Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente

La paroisse de Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente voit le jour le 1er janvier 1917 dans la région administrative de la Capitale-Nationale. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré et elle se trouve sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec.

Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente partage l’honneur d’être l’une des deux plus petites municipalités constituées civilement au Québec, avec une population de 2 (deux) personnes. La commission de la toponymie du Québec n’a pas assigné de nom aux résidents de la paroisse, ce qui est bien dommage! L’autre municipalité avec une population de deux habitants est celle de l’Île Dorval.

Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente se trouve au nord-ouest de Saint-Joachim.

Le nom de la paroisse provient de Saint Louis de Gonzague (ou Aloysius Gonzaga), patron de la jeunesse. La deuxième partie de la désignation rend hommage au Cap Tourmente situé à proximité de la municipalité.

Évidemment, Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente est une municipalité peu commune, née à la suite d’une défusion de la  municipalité de Saint-Joachim, dont certains terrains et lots qui appartenaient au Séminaire de Québec ont été redistribués. Aujourd’hui, la municipalité occupe un territoire de 0,6 kilomètres carrés et comprend les terrains et la propriété du Séminaire.

On y retrouve la maison de retraite des prêtres du Séminaire de Québec, une chapelle historique érigée en 1780, et d’autres bâtiments.

À la différence d’autres municipalités du Québec, Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente est administrée par un Conseil de directeurs du Séminaire de Québec.