Histoire du Québec

St-Dominique-du-Rosaire

Municipalité de Saint-Dominique-du-Rosaire

Environ 450 Dominiquoises et Dominiquois résident à Saint-Dominique-du-Rosaire, une municipalité située dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue sur une superficie de plus de 512 kilomètres carrés. La municipalité, qui fait partie de la MRC de l’Abitibi, est située à proximité de la municipalité de la Baie-James.

Saint-Dominique-du-Rosaire, fondée en 1926, a été nommée en l’honneur de saint Dominique de Guzman, connu pour sa dévotion envers la Vierge du Rosaire.

L’économie de la localité a longtemps reposé sur l’agriculture, mais elle connaît aujourd’hui une forte progression dans un tout autre domaine. En effet, c’est l’activité minière qui y occupe maintenant une place de choix, représentée par la mine Géant Dormant.

La forêt occupe également une place majeure dans le développement de la municipalité. La Coopérative forestière de Saint-Dominique emploie plus de 100 personnes.

Parmi les curiosités de Saint-Dominique-du-Rosaire, on remarque un cimetière indien situé en bordure du lac Obalski, un site d’observation sur les collines Béarn, un pont couvert ainsi que l’église du village.

Quant aux amateurs de sports nautiques, ils ont accès à une rampe de mise à l’eau sur la rivière Harricana et à une deuxième sur le lac Obalski. Un camping sauvage est aménagé à proximité de la rampe afin de permettre aux vacanciers de profiter au maximum de la nature sauvage de cette belle région.

Une pourvoirie qui se trouve dans le secteur du lac Obalski permet de pratiquer la chasse à l’ours.

St-Dominique-du-Rosaire

St-Dominique-du-Rosaire

Sentier pédestre menant aux collines Béarn (Site d’observation). Source de l’image ; Site Web de la municipalité