Histoire du Québec

Saint-Denis-de-Brompton

Municipalité de Saint-Denis-de-Brompton

La paroisse de Saint-Denis-de-Brompton couvre un territoire de plus de 70 kilomètres carrés. Elle regroupe une population de plus de 3100 Saint-Denisiennes et Saint-Denisiens. La municipalité fait partie de la région administrative de l’Estrie et de la municipalité régionale de comté du Val-Saint-François.

Le fondateur de la localité, l’abbé Joseph Denis Bellemare, a laissé son prénom à la paroisse constituée en 1880. Le deuxième segment du nom de la municipalité fait référence au canton de Brompton.

Le village vit en pleine nature, dans un décor de vacances. Le chemin des Écossais rappelle l’origine de ses bâtisseurs.

La petite communauté de Saint-Denis accueille sur son territoire une population diversifiée, ce qui lui confère un grand esprit d’ouverture.

Vers la fin du XIXe siècle, le territoire ouvert au défrichement est surnommé «l’Abitibi de Brompton», en référence avec les ouvertures de nouvelles terres au nord du Québec. Effectivement, l’état des routes faisait paraître ces lieux bien éloignés des grands centres, alors qu’il faut maintenant à peine vingt minutes pour se rendre d’ici à Sherbrooke en auto.

Parmi les pionniers et les premiers habitants de ce coin de pays on retrouve plusieurs Canadiens français, mas des anglophones aussi formaient alors une petite colonie.

La vocation première de la municipalité est résidentielle, permanente et de villégiature. Des services commerciaux de base, des activités communautaires, un service policier et un service poste de pompier, bibliothèque, camp de jour, aréna, tennis, terrain de baseball, école primaire dynamique et autres services sont offerts sur le territoire. La population en croissance constante profite donc à plusieurs niveaux d’une qualité de vie accrue.

Ainsi, tranquillité et respect de l’environnement et de la communauté reflètent le mode de vie à Saint-Denis. On y trouve des pistes de vélo et de motoneige.

Les vitraux de l’église locale, réalisés en collaboration avec Claude Lafortune de «L’Évangile en papier», méritent qu’on s’y attarde. Au fait, Saint-Denis-de-Brompton se démarque par un projet original: la Bible en vitrail, un beau projet de la confection de vitraux pour orner son église. Depuis 1992, le temple a été revêtu de parures bibliques se développant selon la séquence des lectures de la Vigile pascale. Le plan de Dieu depuis la Création, le choix du peuple élu, la résurrection de Jésus, le don de son Esprit, la mission universelle et en terre québécoise, un chemin de foi se montre à voir sous divers angles, selon l’éclat de la lumière extérieure.

Plusieurs lacs arrosent le territoire de Saint-Denis-de-Brompton, dont Grand-Lac Brompton, Petit-Lac Brompton, lac Montjoie et lac Desmarais. La santé des nombreux lacs du territoire est reconnue et appréciée par les propriétaires riverains.

Saint-Denis-de-Brompton

Saint-Denis-de-Brompton

Vue aérienne de Saint-Denis-de-Brompton. Source de l’image : Site Web de la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton