Histoire du Québec

Saint-Charles-Garnier

Paroisse de Saint-Charles-Garnier

La paroisse Saint-Charles-Garnier a été constituée civilement en 1966. Cette petite municipalité regroupe environ 300 Charloises et Charlois et s’étend sur une superficie d’environ 84 kilomètres carrés, près de la rivière Mistigougèche, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté de La Mitis qui se trouve à environ 350 kilomètres de Québec, sur la rive sud du Saint-Laurent.

Saint-Charles-Garnier se trouve à environ 60 kilomètres de Rimouski.

Les premiers colons s’établissent à Saint-Charles-Garnier vers 1935 et vers la fin des années 1930, la mission Saint-Charles-Garnier est fondée par détachement de la paroisse de Saint-François-Xavier.

Le nom de la municipalité a été choisi en l’honneur du père Charles Garnier (1609-1649), Jésuite, canonisé le 29 juin 1930 par le pape Pie XI.

La localité se développe assez vite et vers le début des années 1950, on y compte près de 800 résidents qui travaillent par la plupart dans l’agriculture et dans le secteur de l’exploitation forestière.

Vers la fin du XXe siècle, la population de Saint-Charles-Garnier commence à décliner graduellement, comme un peu partout dans les régions ressources du Québec.