Histoire du Québec

Ste-Anne-de-Bellevue

Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue

Dans la ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, située dans l’ouest de l’île de Montréal, vivent environ 6500 Annabellevoises et Annabellevois. Sainte-Anne se déploie sur une superficie de plus de 15 kilomètres carrés et fait partie de Communauté métropolitaine de Montréal.

La première mission fut fondée ici vers 1663 et, quelques années plus tard, Monseigneur de Laval fixe les limites de la mission Saint-Louis qui comprend alors toute la partie ouest de l’île de Montréal, incluant Pointe-Claire, l’Île Perrot, Soulanges, Vaudreuil, et l’Île aux Tourtes. Le premier curé résident de la mission fut l’abbé François d’Urfé, qui a donné son nom à une municipalité des environs.

Au cours des années 1680, Louis XIV, roi de France, fait morceler le territoire en fiefs. L’un d’eux reçoit le nom de fief Bellevue. Quant au vocable Sainte-Anne, il fut choisi en 1712, quand M. l’abbé de Breslay, rentrant nuitamment chez lui, fut pris dans une violente tempête de neige. Son cheval le renversa sur la glace et l’abbé, qui avait une jambe fracturée, fit alors le vœu de faire ériger une chapelle consacrée à sainte Anne s’il survivait à cette mésaventure. Une fois rentré chez lui, il s’empressa de mettre tout en œuvre afin de réaliser sa promesse. Bientôt, la première église de Sainte-Anne-de-Bellevue fit érigée.

La municipalité du village de Sainte-Anne-de-Bellevue est constituée le 18 avril 1818. Le 12 janvier 1895, le village est incorporé en ville.

Un fait contribua au développement de ces lieux au début du XXe siècle. En 1907, une école d’agriculture y fut implantée, connue alors sous le nom de Collège Macdonald, et qui est aujourd’hui un des campus de l’Université McGill.

Entre 1875 et 1882, un canal avec une écluse fut construit sur le lac Saint-Louis afin de pouvoir accueillir des gros bateaux.

En 1917, le Gouvernement Fédéral du Canada fait ériger à Sainte-Anne-de-Bellevue un hôpital pour les anciens combattants.

Aujourd’hui, Sainte-Anne-de-Bellevue profite de la proximité de l’aéroport international Pierre Eliott Trudeau (ancien Dorval), ainsi que des visites quotidiennes des plaisanciers venus du Québec et des États-Unis.

ste anne de bellevue

Rue Sainte-Anne de Sainte-Anne-de-Bellevue. Source de la photo : P-199