Histoire du Québec

Saint-Adrien

Municipalité de Saint-Adrien

Pas plus de 500 Adriennoises et Adriennois habitent la municipalité de Saint-Andrien, constituée en 1879 sur un territoire de près de 98 kilomètres carrés dans les Cantons de l’Est (région administrative de l’Estrie).

Saint-Adrien fait partie de la municipalité régionale des Sources et se trouve au pied du Mont Ham, à cinquante kilomètres au nord-est de Sherbrooke et à vingt kilomètres d’Asbestos. Son nom honore le pape Hadrien III, qui dirigeait l’Église catholique en 884 et 885.

Avant 1960, la localité portait le nom romantique de Ham-Partie-Sud-Ouest, même si la mission religieuse, existant depuis 1877, s’appelait toujours Saint-Adrien, ainsi que son bureau de poste, sa commission scolaire et son église, érigée en 1911.

Parmi les attraits de la municipalité on peut citer le centre communautaire et culturel Brin de Vie, un lieu de rassemblement, de découverte et de divertissement aménagé dans une bâtisse patrimoniale du carré de Danville.

Saint-Adrien est reconnu également comme le site de la Fête de la pêche familiale, un événement annuel de pêche sans permis qui se tient pendant un week-end du mois de juin et qui est organisé par le Club de Chasse et Pêche de Saint-Adrien. On peut y prendre de la truite mouchetée et de la truite brune.

Lors de la Fête de la Saint-Jean, organisée dans le parc Serge Picard, on peut écouter de la musique québécoises et voir un grand feu de joie.

Le Club équestre des Sources, qui propose plus 60 kilomètres de sentiers équestres qui sillonnent le territoire de la région des Sources, est situé à Saint-Adrien.

Le tout nouveau Festival du Bûcheron se tient à Saint-Adrien en mai de chaque année.

Le Brin de Vie est un centre communautaire et culturel de Saint-Adrien. Administré par une poignée de bénévoles créatifs et volontaires, l’organisme a pour objectif de créer un espace physique et humain pour répondre aux besoins de la communauté et des environs.

À travers une panoplie d’activités culturelles et de services communautaires, ces gens énergiques et dynamiques veulent rejoindre les différentes générations et cultures qui se côtoient à Saint-Adrien, et faire du Brin de Vie un lieu de rassemblement, d’échange, de découverte et de divertissement.

Note : Le Musée Incroyable de Saint-Adrien qui présentait plus d’une centaine d’oeuvres créées à partir de matériaux récupérés, a fermé ses portes.

bûcherons

Monument aux Bûcherons et l’église de Saint-Adrien. Source de la photographie : Site Web de St-Adrien