Histoire du Québec

Sayabec

Municipalité de Sayabec 

La municipalité de Sayabec (prononcé Sébec), située à l’entrée de la Vallée de La Matapédia sur une superficie de 130 kilomètres carrés, dans la région administrative de Bas-Saint-Laurent, a été fondée en 1895 et compte aujourd’hui environ 1800 Sayabécoises et Sayabécois.

Sayabec, l’une des plus importantes municipalités de la région, se trouve dans le bassin du lac Matapédia.

Michel Dompierre et Bertrand Leblanc, dans leur ouvrage La Matapédia (MRC de la Matapédia, 2004) disent que le nom de Saybec vient de la phrase micmac là où la rivière est obstruée.

M. Pierre Brochu, premier résident de la Vallée de la Matapédia, s’installe précisément dans Sayabec en 1895, même si des colons arrivent dans la vallée dès les années 1880. En 1890, la mission de Sainte-Marie-de-Sayabec est érigée et la municipalité est constituée civilement, en 1895. En 1903, un aqueduc y fut construit par Théophile Fournier.

Ces terres ont longtemps demeurées désertes, en raison d’une très mauvaise qualité des chemins existants (l’on parle surtout sur le chemin Kempt), ainsi que en raison des difficultés reliées au drainage d’une partie de ce territoire. C’est la compagnie John Fenderson qui vient à Sayebec en 1896 qui lance vraiment le village. La compagnie achète et reconstruit quelques moulins à bardeaux, une usine de sciage et une usine de planage. Cette compagnie ne survivra pas la crise de 1929 et ses terrains passeront en 1943 aux mains de Jos Simard, un important industriel de Sorel et de Jules Brillant, un financier de Rimouski. En 1952, les usines fermeront définitivement.

Comme c’est le cas de toutes les municipalités de la Vallée de la Matapédia, l’industrie du bois et l’agriculture sont les principales sources de revenus de Sayabec et une importante entreprise, Uniboard Canada Inc. Division Sayabec, autrefois Compagnie Fenderson’s, manufacturier de produits mélaminés (panneaux particules ou panneaux statifiés) Panval y est installée depuis 1982. Créée par le docteur Kunz, un industriel allemand, cette usine «Les panneaux de la Vallée» fournit du travail à plus de trois cents employés à temps plein.

Dans le village, on trouve de belles maisons ancestrales.

Rappelons que Sayabec est le village d’origine de David Pelletier, célèbre athlète qui remporta une médaille d’or en patinage artistique avec Jamie Salé aux Jeux olympiques d’hiver de 2002.

En plus du lac Matapédia, on y trouve le lac Malcolm, un autre plan d’eau bon pour la pêche.

La municipalité possède un grand nombre de commerces et services, des écoles, le foyer Ste-Marie, Panval et des services pour les touristes.

sayabec

Sayabec. Source de la photo : fr.wikipedia.org (sous license cc-by-sa-2.0)