Histoire du Québec

Saint-Cléophas

Paroisse de Saint-Cléophas

La paroisse de Saint-Cléophas est située à une distance de dix kilomètres au sud de la route 132, au pied des Monts Notre-Dame. Elle se trouve dans la Municipalité régionale de comté de La Matapédia, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent et regroupe une population de 370 St-Cléophassiennes et St-Cléophassiens, s’étendant sur la superficie d’environ cent kilomètres carrés.

C’est en 1900 que les défricheurs de Sayabec commencent à déborder sur le canton Awantjish qui deviendra Saint-Cléopas vingt ans plus tard. En 1908, pas moins de 35 franc tenanciers signent une supplique demandant à l’évêque d’ériger leur mission en paroisse, mais la requête a été refusée. En 1919, les colons réitèrent leur demande qui est également rejetée, mais en 1920, une troisième demande, appuyée cette fois par le curé Saindon de Sayabec, est acceptée et la paroisse de Saint-Cléopas voit officiellement le jour en 1921. La proclamation civile officielle de la municipalité suivra le 10 mai 1922.

Comme toute la région de la Matapédia, le territoire de Saint-Cléophas est recouvert de forêts et il est facile de deviner quelle importance cette ressource naturelle signifie pour la paroisse. L’entreprise Panval, située à Sayabec, fournit un grand nombre d’emplois.

L’agriculture contribue également au développement local. Il existe des fermes laitières, bovines et ovines, en plus d’une douzaine d’érablières. Ces entreprises sont d’exploitation familiale, mais la production est à l’échelle industrielle et chaque printemps des gens viennent ici afin de se sucrer le bec…

Pour éviter toute confusion, n’oublions pas que Saint-Cléophas et Saint-Cléophas de Brandon sont deux villages québécois très différents.

St-Cléophas

St-Cléophas

Église de Saint-Cléophas. Photo : Amqui