Histoire du Québec

Saint-André

Saint-André

La municipalité de Saint-André est située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Elle fait partie de la Municipalité Régionale de Comté de Kamouraska. Pas plus de 700  Andréennes et Andréens y vivent. La municipalité recouvre un territoire de 69 kilomètres carrés dans le secteur nord de la MRC.

C’est sûrement ce qui a incité nos ancêtres à y construire une église puisqu’en 1917, il y avait déjà un magasin général, un bureau de poste et une boutique de forge.

Saint-André se dresse face aux îles Pèlerins, sur les berges du Saint-Laurent, à environ trois kilomètres au large. Ces îles, ainsi que l’île aux Lièvres, font partie du territoire de Saint-André.

Deux villages : Rivière-des-Caps et l’Islet-du-Portage forment ensemble la nouvelle paroisse de Saint-André, située dans la partie nord-est du territoire de Kamouraska. Le paysage local se caractérise par la présence de basses terres qui, depuis le début de la colonisation, ont été consacrées à une vocation principalement agricole.

Le village se situe entre deux collines, ce qui lui donne un air de petite agglomération dans une belle vallée où coule la rivière du Loup.

La paroisse de Saint-André de L’Islet-du-Portage est née en 1791. En 1805, on y commence la construction de l’église paroissiale, qui est bénie en 1811 église par le prêtre-desservant de Saint-André, Théodore Létang. Cette église, la plus ancienne de la région du Bas-Saint-Laurent, est toujours ouverte au culte.

On a déjà dit que depuis le début de la colonisation, la municipalité a une vocation principalement agricole. Le 12 mai 1835, a lieu l’érection civile de Saint-André, demandée par les tenanciers des seigneuries de l’Islet-du-Portage et de la Rivière-des-Caps.

En 1917, il y avait déjà un magasin général, un bureau de poste et une boutique de forge.

Sur le plan municipal, les municipalités de la paroisse de Saint-André et du village d’Andréville, détaché de la municipalité de paroisse – voyaient respectivement le jour en 1855 et en 1903, fusionnant en 1987 pour former l’actuelle municipalité de Saint-André.

L’un des événements majeurs de l’histoire du village fut la visite de Sa Majesté le roi Georges VI, qui fit une petite halte à la station du chemin de fer de Saint-André le 12 juin 1939.

Un autre événement resté célèbre, c’est l’incident du 10 novembre 1952, quand une bombe atomique de type Mark IV, est larguée accidentellement par un bombardier américain en vol depuis Goose Bay, et tombe sur Saint-André.

Saint-André possède un milieu naturel et un patrimoine d’une grande richesse. Outre son église, on y trouve des maisons ancestrales remarquables, des parois d’escalade renommées, des sentiers de marche au bord du fleuve, des hôtels et auberges de charme.

Depuis 1996, un complexe de services d’hébergement et de soins de santé nommé: Domaine Les Pèlerins, accueille les résidents. Ce complexe comprend la Résidence Desjardins, le point de service du CLSC, le Bureau municipal et des salles communautaires. La même année, Saint-André s’enrichit de deux excellentes auberges: La Solaillerie (ancienne résidence de Charles Alfred Desjardins) et Les Aboiteaux (maison de la famille Wifrid Paradis).

Les caractéristiques naturelles du territoire jumelées à un paysage architectural riche et diversifié, confèrent au territoire des potentialités de mise en valeur au niveau récréotouristique.

Le Manoir Saint-André est digne de mention pour la qualité de sa table, de son accueil et pour cette bâtisse qui fait aussi partie de l’histoire de St-André. Les Morel travaillent avec les gens de St-André depuis au moins 30 ans, ce qui est très honorable.

Ce manoir est situé le long du majestueux Saint-Laurent à 15 minutes de Rivière-du-Loup. Il s’agit d’une auberge paisible dans un décor de rêve et dans une belle région aux multiples activités comme les sentiers pédestres, l’escalade, les randonnées à bicyclette et beaucoup plus. Construit en 1879, à la fin de l’époque victorienne, le Manoir fut restauré et transformé en un lieu chaleureux où vous pourrez déguster plusieurs produits maison et régionaux. Pour ceux et celles qui s’intéressent aux beautés architecturales, pour les personnes qui désirent découvrir un endroit agréable à séjourner ou pour ceux et celles qui aiment la bonne cuisine, le Manoir St-André est tout a fait recommandé. Vous y retrouverez 4 chambres spacieuses avec salles de bain ainsi que 6 motels. Une salle à dîner avec cuisine continentale permet à a clientèle de goûter une cuisine maison et différentes recettes locales.

paysage st andré

Paysage à Saint-André. Source de l’image : Manoir Saint-André