Histoire du Québec

Prêt hypothécaire Desjardins

Prêt hypothécaire combiné Desjardins

La plupart d’entre nous hésitent entre un taux variable ou un taux fixe au moment de négocier un emprunt hypothécaire ou de le renouveler. Nous hésitons également sur le terme à choisir : cinq ans, trois ans, un an… Nous nous posons des questions, nous ne savons pas trop quoi faire en fonction de la conjoncture économique, même si le taux fixe est bas.

Conscient de ce genre d’hésitation chez plusieurs de ses clients, le Mouvement Desjardins a mis de l’avant une formule hypothécaire qui aide à résoudre ce genre de dilemme : le prêt hypothécaire combiné. Ce taux combiné prend son essor progressivement à mesure que les gens se rendent compte des avantages pour eux.

On sait qu’on ne met pas tous ses œufs dans le même panier, surtout s’il s’agit de grosses sommes. Pourquoi ne pas appliquer ce principe à l’emprunt hypothécaire.

Cette formule devient de plus en plus populaire auprès des clients qui prennent une marge de crédit hypothécaire, car elle permet de baisser le taux d’intérêt en convertissant une partie ou la totalité de la marge. En fait, le prêt hypothécaire combiné répond au même raisonnement que pour l’épargne où il est conseillé de diversifier ses placements pour repartir le risque. Le prêt combiné répond particulièrement bien à la personne qui planifie d’importants travaux de rénovations dans quelques années. Cette personne ne peut se le permettre dans l’immédiat, mais dans deux ans, cela pourrait être possible pour elle. Avec le prêt combiné, une partie de l’hypothèque est dont à taux fixe pour 4 ou 5 ans, et une autre partie peut l’être pour un, deux ou trois ans.

Chaque prêt combiné est unique dans sa composition. Plusieurs formules sont possibles et elles s’adaptent avec la flexibilité à la situation financière et aux besoins du client. Le Mouvement Desjardins essaie de déterminer les meilleures combinaisons possibles selon différents scénarios, puis l’institution détermine avec le client laquelle de ces combinaisons lui convient le mieux.

Certaines personnes croient fermement dans l’approche conservatrice, c’est-à-dire, un prêt à taux fixe sur cinq ans. Pourtant, le prêt combiné peut s’appliquer à ces gens pour se prémunir contre l’imprévu où un refinancement deviendrait nécessaire avec les pénalités inhérentes à payer (ce peut être une mutation au travail ou une occasion exceptionnelle d’acheter la maison qui répond à ce que l’on veut vraiment). Ainsi, la formule prêt hypothécaire combiné évite en partie les pénalités.

Force est d’admettre que le prêt combiné favorise également l’épargne, en sachant qu’au terme d’une des échéances, il est toujours possible de ré-financer sains pénalité si besoin est. Mais s’il n’y a aucun besoin, on renouvelle cette partie d’hypothèque en fonction de la situation financière du moment de la personne.

Bref, le prêt hypothécaire combiné, c’est la flexibilité même. Ce qui est à rechercher dans cette formule, c’est l’adéquation en fonction de ses propres besoins et de sa situation financière.

En résumé, le prêt hypothécaire combiné permet de :

  • Économiser des frais d’intérêts
  • Atténuer les impacts d’éventuelles fluctuations de taux
  • Accélérer le remboursement de l’emprunt

Diversifier votre emprunt hypothécaire avec les prêts hypothécaires combinés permet de :

  • Personnaliser le prêt selon votre profil d’emprunteur
  • Concilier n’importe quel type de prêt et d’en diversifier aussi les termes, l’amortissement, la fréquence des versements, etc.
  • Rembourser le prêt de façon individualisée selon votre situation financière et votre capacité de remboursement
  • Tenir compte de la flexibilité financière distincte de votre coemprunteur (conjoint), notamment si ses revenus sont différents
  • Avoir un taux d’intérêt moyen avantageux
  • Profiter des avantages des différents produits choisis à la fois à court et à long terme (avantages d’un prêt à taux fixe et ceux d’un prêt à taux variable)
  • Éviter que 100% du prêt hypothécaire arrive à échéance à la même date et ainsi éviter un renouvellement du prêt durant une période de hausse soudaine des taux d’intérêt.

Par Elba

dette_flottante

« Une dette flottante est un navire hypothéqué. » (Jean-Charles (1922-2003), humoriste français). Photo : © Histoire-du-Quebec.ca