Histoire du Québec

Oumetoscope : le premier cinéma au monde

Oumetoscope : le tout premier cinéma au monde 

Le 1er janvier 1906, la première salle de la planète consacrée exclusivement au cinéma ouvre ses portes à Montréal. M. Léo-Ernest Ouimet, un électricien et inventeur de 26 ans, inaugure son Ouimetoscope.

Ayant inventé un projecteur qu’il a nommé ouimetoscope, il présente aux Montréalais des films qu’il sous-titre en français (si le film a déjà des sous-titres en anglais). C’est en 1902 qu’il commence à projeter des films au parc Shomer.

Un an plus tard, M. Ouimet fait construire au même endroit la première grande salle de cinéma en Amérique du Nord.

La salle qui servit aux premières projection de films comportait environ 400 sièges.

Cependant, la même année, un autre cinéma ouvre ses portes à proximité sous le nom de Nationoscope. Alors M. Ouimet fait démolir son cinéma ainsi qu’un bâtiment voisin, et fait ériger une salle de 1200 places.

Deux représentations par jour y sont données, et il est préférable de réserver sa place.

En matinée, le prix du billet est de 10 ou de 15 cents pour les sièges ordinaires, et de 25 ou 35 cents pour les loges, alors qu’en soirée il faut débourser respectivement 10,15 ou 25 cents, et 35 ou 50 cents.

M. Ouimet était également cinéaste. Il enregistra la célébration du 300e anniversaire de Québec, un incendie à Trois-Rivières et plusieurs autres événements.

Ainsi, M. Ouimet devint millionnaire. Pourtant, il finit ses jours dans la misère et dans l’oubli à Montréal, en 1972, à l’âge de 95 ans.

Oumetoscope en 1906

oumetoscope

Ouemetoscope en 1906, photo de l’époque, image libre de droits

Pour en apprendre plus :