Histoire du Québec

Victoire décevante

Victoire décevante pour les péquistes

Le 30 novembre 1998, le PQ est réélu, mais il s’agit d’une victoire décevante pour les militants péquistes. En effet, Lucien Bouchard est loin d’avoir obtenu le balayage que lui prédisaient les sondages. Tout au plus, a-t-il réédité le score de son prédécesseur, Jacques Parizeau, en 1994.

Les résultats ont clairement laissé songeur M. Bouchard qui s’était en campagne, engagé à réunir “les conditions gagnantes” pour un référendum sur la souveraineté. Ovationné par ses partisans dès qu’il a évoqué la souveraineté, M. Bouchard a bien davantage insisté sur l’équilibre des finances publiques, la création d’emplois et l’avenir des programmes sociaux.

M. Bouchard a célébré sa réélection en compagnie de son épouse, Audrey Best.

Il a même tendu la main à son adversaire Jean Charest pour créer une coalition pour contrer les visées fédérales en matière sociale.

Hormis quelques exceptions, le visage politique reste inchangé dans la plupart des 124 circonscriptions. En terme des sièges, le PQ récolte 75 comtés, il en avait rapporté 77 il y a quatre ans. Les libéraux l’ont emporté dans 48 comtés, un de plus que la récolte de 1994.

Lucien Bouchard

Lucien Bouchard

Lucien Bouchard lors des débats, photo du domaine public