Histoire du Québec

La pilule

La pilule

Le 10 juin 1960, Ottawa accorde à la société G. D. Searle and Co. of Canada Ltd, la permission de mettre sur le marché canadien un produit qui a vite acquis le surnom de «la pilule».

En peu de temps, les contraceptifs oraux devinrent le sujet de conversation privilégié des jeunes adultes canadiens.

Ces pilules sont également devenus le symbole – et un agent – des grands changements sociaux qui allaient bouleverser l’Amérique du Nord au début des années 1960.

Bien que ses avantages furent sans conteste exagérés et ses inconvénients ignorés au début de sa mise en marché, la pilule a cependant véritablement aidé les femmes à éviter grossesse par-dessus grossesse, d’une façon qui était facile, peu chère et très fiable.

«Elle leur a certainement donné une arme contre la peur», ont déclaré plusieurs dames à l’époque. «C’est trop demander à un corps de femme que de faire un enfant tous les ans».

En leur enlevant la peur d’avoir des grossesses non désirées, la pilule a aussi probablement rendu la vie sexuelle plus attrayante pour bien des femmes. Elle leur a aussi permis de planifier de front une carrière et une vie familiale et a constitué l’une des étapes menant à l’égalité entre les sexes.

pilule

pilule

La pilule contraceptive en 1960. Source de la photographie : Archives de Radio-Canada