Histoire du Québec

Pères de la Confédération du Canada

Acteurs de la Confédération du Canaada

Pères de la Confédération

MacDonald, sir John Alexander, avocat, homme d’affaires et homme politique. Le tout premier premier ministre du Canada. Il naît le 10 janvier 1815 (date du registre) ou le 11 janvier (date que lui-même et sa famille célébraient) à Glasgow, Écosse. Fils de Hugh Macdonald et de Helen Shaw. Le 1er septembre 1843, il épouse à Kingston, Haut-Canada, Isabella Clark (décédée en 1857). Le couple eut deux fils. Le 16 février 1867 il épose à Londres Susan Agnes Bernard, et de ce mariage naquit une fille. Il est décédé le 6 juin 1891 à Ottawa.

Tupper, sur Charles, médecin, homme politique. Premier ministre de la Nouvelle-Écosse dès 1864 à la tête du Parti de la confédération et en tant que délégué aux conférences de Charlottetown, Québec, et Londres, il guide sa province vers la Confédération. Il fut le sixième premier ministre du Canada. Il naît le 2 juillet 1821 près d’Amherst, Nouvelle-Écosse, fils de Charles Tupper et de Miriam Lowe, née Lockhart. Le 8 octobre 1846, il épouse à Amherst Frances Amelia Morse. Le couple eut trois filles, dont deux moururent en bas âge, et trois fils. Il s’éteint le 30 octobre 1915 à Bexleyheath (Londres, Angleterre), inhumé à Halifax (en Nouvelle-Écosse).

Tilley, sir Samuel Leonard, pharmacien, homme politique. Ministre des Douanes sous le gouvernement Macdonald, ministre des Finances en 1873. Lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick en 1873, poste qu’il occupe jusqu’en 1878 et de 1885 jusqu’en 1893 pour un deuxième mandat. Il est né le 8 mai 1818 à Gagetown, Nouveau-Brunswick, fils de Thomas Morgan Tilley, commerçant, et de Susan Ann Peters; le 6 mai 1843, il épouse à Portland (Saint-Jean, Nouveau-Brunswick) Julia Ann Hanford, ils eurent huit enfants, puis le 22 octobre 1867, à St Stephen (St Stephen-Milltown, Nouveau-Brunswick), Alice Starr Chipman, et de ce mariage naquirent deux enfants. Il est fait chevalier de l’ordre de Saint-Michel et Saint-Georges le 24 mai 1879. Il est décédé le 25 juin 1896 à Saint-Jean.

Gray, John Hamilton
, avocat, homme politique et juge, premier ministre du Nouveau-Brunswick. Né 3 mai 1814 à St George, Bermudes, décédé le 5 juin 1889 à Victoria.

Cartier, George-Étienne, avocat, homme politique, premier ministre du Canada-Uni, né à Saint-Antoine-sur-Richelieu (comté de Verchères, Bas-Canada) le 6 septembre 1814, fils de Jacques (1774-1841) et de Marguerite Paradis, décédé à Londres le 20 mai 1873 (biographie complète : George-Étienne Cartier).

Jean-Charles Chapais, homme d’affaires et un homme politique québécois. Il est considéré l’un des pères de la Confédération pour sa participation à la Conférence de Québec (1864) visant à déterminer la forme du futur gouvernement du Canada. Né le 2 décembre 1811 à Rivière-Ouelle, fils de Jean-Charles Chapais, marchand, et de Julienne Boucher. De 1824 à 1830, il fréquente le séminaire de Nicolet. Le 30 juin 1846, il épouse Georgina Dionne avec qui il eut six enfants, dont l’historien Thomas Chapais. À la suite de la Conférence de Charlottetown en septembre 1864, il participe à la conférence de Québec pour négocier, comme représentant du Canada Est en faveur de plus grands pouvoirs pour les gouvernements provinciaux dans le futur système fédéral. Lors de la création de la confédération canadienne en 1867, il devient ministre de l’Agriculture et en 1868, il est nommé sénateur au Sénat du Canada. Il restera sénateur jusqu’à sa mort. Il est décédé le 17 juillet 1885 à Ottawa. Le village de Chapais au Québec a été nommé en son honneur.

Brown, George, journaliste, homme politique, fondateur de Toronto Globe (aujourd’hui, Globe and Mail), né à Alloa, Clackmannan, en Écosse, le 29 novembre 1818, décédé à Toronto le 9 mai 1880.

Galt, sir Alexander Tilloch
, homme d’affaires, homme politique, auteur et diplomate, le tout premier ministre des finances du Canada et le premier représentant du pays à l’étranger. Il est né le 6 septembre 1817 à Chelsea (Londres), cadet des trois fils de John Galt et d’Elizabeth Tilloch; décédé le 19 septembre 1893 à Montréal.

Langevin, sir Hector-Louis, avocat, journaliste, homme politique. Il a assisté aux trois conférences qui aboutirent à la confédération canadienne, il est secrétaire d’État pour le Canada et ministre des travaux publics de la nouvelle Confédération; né le 25 août 1826 à Québec, fils de Jean Langevin et de Sophie Laforce; le 10 janvier 1854, il épouse à Rivière-Ouelle, Bas-Canada, Marie-Justine Têtu, fille de Charles-Hilaire Têtu, et ils eurent neuf enfants, dont Hectorine qui se maria en 1884 à Thomas Chapais; décédé le 11 juin 1906 à Québec.

McGee, Thomas D’Arcy (mais on retrouve les deux signatures McGee et M’Gee), journaliste, poète, homme politique, député libéral-conservateur; né le 13 avril 1825 à Carlingford, comté de Louth (République d’Irlande), cinquième enfant de James McGee et de Dorcas Catherine Morgan, assassiné le 7 avril 1868 à Ottawa, Ontario.

William McDougal, journaliste, propriétaire de journaux, avocat,homme politique, fonctionnaire, né le 25 janvier 1822 à York (Toronto), fils de Daniel McDougall, fermier, et de Hannah Matthews. Le 3 mai 1845, il épouse à Hogg’s Hollow (Toronto) Amelia Caroline Easton (décédée en 1869), et ils eurent au moins sept fils et deux filles, puis le 18 novembre 1872, à Cobourg, Ontario, Mary Adelaide (Minnie) Beatty, et de ce mariage naquirent trois fils ; décédé le 29 mai 1905 à Ottawa.

Sir Antoine-Aumé Dorion, avocat, propriétaire d’un journal, juge, homme politique, né le 17 janvier 1818 à Sainte-Anne-de-la-Pérade, fils de Pierre-Antoine Dorion et de Geneviève Bureau; le 12 août 1848, il épouse à Montréal Iphigénie Trestler, et ils eurent un fils et trois filles, dont Eulalie qui épousera Christophe-Alphonse Geoffrion ; décédé le 31 mai 1891 à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Luther Hamilton Holton, homme d’affaires, citoyen éminent, homme politique. Il est né le 22 janvier 1817 à Sheffield’s Corners, comté de Leeds, Haut-Canada (l’actuel Soperton, Ontario), second fils et quatrième des six enfants d’Ezra Holton et d’Anner Phillips, originaires de Brandon, dans le Vermont, qui avaient émigré à Sheffield’s Corners en 1811. Il vit à Montréal, où il est bien connu par sa philanthropie. Il est décédé le 14 mars 1880 à Ottawa et inhumé au cimetière du Mont-Royal à Montréal.

John Sandfield Macdonald, avocat et homme politique, né le 12 décembre 1812 à St Raphael West, dans le comté de Glengarry, Haut-Canada, décédé le 1er juin 1872 à Cornwall, Ontario (ne pas confondre avec sir John Alexandre MacDonald).

Joseph Howe, journaliste, homme politique et fonctionnaire, né le 13 décembre 1804 dans Northwest Arm, à Halifax, fils de John Howe et de Mary Edes, décédé le 1er juin 1873, à la résidence du gouverneur à Halifax.

Charles Stanley, 4e vicomte Monck, dernier gouverneur de l’Amérique du Nord britannique de 1861 à 1867. Premier gouverneur général de la confédération du Canada après la constitution de la Confédération de 1867. Il naît le 10 octobre 1819 à Templemore, Irlande. Fils aîné de Charles Joseph Kelly Monck, 3e vicomte Monck, et de Bridget Willington. Le 22 juillet 1844, il épouse sa cousine lady Elizabeth Louise Mary Monck, fille de Henry Stanley Monck, 1er comte de Rathdowne. Ils ont au moins deux fils et deux filles. Décédé le 29 novembre 1894 dans son manoir, Charleville, comté de Wicklow, en Irlande. Il vécut de 1861 à 1863 au domaine Cataraqui, à Sillery.

Sir Étienne-Paschal Taché, médecin, homme politique et adjudant général adjoint de la milice du Bas-Canada, né à Saint-Thomas, comté de Montmagny, le 5 septembre 1795, fils de Charles Taché et de Geneviève Michon, décédé à Saint-Thomas, le 30 juillet 1865.

confédération du Canada

Confédération du Canada

« Le Canada est délimité au nord par l’or, à l’ouest par l’orient, à l’est par l’histoire et au sud par des amis. » (Frances Shelley Wees écrivaine anglaise. Leçon de géographie). Photo : © Histoire-Du-Quebec.ca

Voir aussi :