Histoire du Québec

Novembre au Québec - ligne du temps

Ligne du temps : Novembre au Québec

28 novembre 1698 : Décès à Québec de Louis Buade de Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France.

13 novembre 1775 : Les Bostonnaies (les révolutionnaires américains) s’emparent de Montréal. Le gouverneur Guy Carleton quitte la ville et se retire à Québec. Il laisse 6 marchands francophones et 6 anglophones à Montréal pour négocier la reddition de la ville.

23 novembre 1806 : Parution du premier numéro du Canadien. Très vite, le Canadien est devenu la voix du Parti canadien qui s’opposait au gouvernement administré par le gouverneur James Craig.

13 novembre 1826 : Les responsables du vol de l’église de Saint-Joseph de Lévis sont arrêtés. Cinq d’entre eux seront pendus en 1827.

6 novembre 1837 : Affrontement à Montréal entre Les Fils de la Liberté et les membres du Doric Club.

10 novembre 1837 : Premier échange de coups de feu entre les Patriotes et les volontaires qui défendent le gouvernement, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

16 novembre 1837 : Le gouvernement du Bas-Canada émet 26 mandats d’arrêt pour crime de haute trahison. Louis-Joseph Papineau réussit à se rendre aux Etats-Unis.

22 – 23 novembre 1837 : Les Patriotes remportent la bataille de Saint-Denis.

25 novembre 1837 : Les Patriotes sont défaits à la bataille de Saint-Charles.

3 novembre 1838 : Les « Frères chasseurs », mouvement clandestin, se mobilisent dans différents points de la Montérégie (Beauharnois, Sainte-Martine, Saint-Mathias).

4 novembre 1838 : Nouvelle proclamation de la loi martiale au Bas-Canada.

5 novembre 1838 : Les Patriotes de Beauharnois s’emparent du bateau à vapeur « Brougham ».

7 novembre 1838 : Six cents frères chasseurs, commandés par le Dr Côté, affrontent des corps volontaires à Lacolle. Ils sont défaits et se dispersent.

9 novembre 1838 : Les frères chasseurs attaquent des Loyalistes retranchés à Odelltown, mais ils doivent se retirer au bout de deux heures de combat. Fuite de Robert Nelson aux États-Unis. .

27 novembre 1838 : Institution d’une cour martiale afin de juger 108 Patriotes accusés de la sédition et de haute trahison.

1er novembre 1840 : Le Parlement britannique rend les pouvoirs au Parlement du Bas-Canada, suspendus le 10 février 1838.

19 novembre 1847 : Lord Elgin inaugure le premier chemin de fer de l’île de Montréal.

19 novembre 1858 : La Colombie-Britannique est proclamée colonie. La Grande Maison, au fort Langley, sert de décor à la cérémonie officielle et une centaine de personnes se réunissent dans la grande salle pour assister à l’assermentation des représentants du nouveau gouvernement. À l’extérieur, une salve de 17 coups de canon retentit sous la pluie. La Victoria Gazette publie un article sur la cérémonie.

4 novembre 1864 : Les francophones du Bas-Canada commencent à faire campagne contre la confédération canadienne. Antoine-Aimé Dorion fait publier une lettre aux électeurs dans laquelle, après avoir étudié les résolutions de Québec, il conclut que ce n’est pas une confédération que l’on propose mais tout simplement une fédération déguisée, avec, en fin de compte, l’ensemble des pouvoirs assumés par un parlement central. À ses yeux, les assemblées provinciales n’auraient que des pouvoirs dérisoires.

11 novembre 1871 : Fondation de la Tribune de la presse du Parlement de Québec, la première au monde.

17 novembre 1879 : Inauguration du funiculaire de Québec.

18 novembre 1883 : Adoption de l’heure normale au Canada, suite à la Conférence de Washington où il avait été recommandé de diviser le monde en 24 fuseaux de 15° chacun, le centre du premier fuseau horaire étant le méridien de Greenwich.

16 novembre 1885 : La pendaison de Louis Riel déclenche une vague de protestations au Québec. On prône l’idée d’un parti national qui unirait toutes les forces de la nation.

27 novembre 1892 : Ouverture de la première école de laiterie au Canada à Saint-Hyacinthe.

30 novembre 1893 : Marie Gérin Lacoste participe à la fondation du Montreal Local Council of Women (MLCW), un des premiers groupements féministes au Québec, créé sous l’égide de Ishabel Aberdeen, l’épouse du gouverneur général du Canada.

28 novembre 1903 : Ouverture du premier concessionnaire automobile à Montréal.

3 novembre 1904 : Le libéral Wilfrid Laurier est réélu au poste de premier ministre du Canada.

25 novembre 1904 : :Simon-Napoléon Parent est réélu premier ministre de la province de Québec.

27 novembre 1905 : Sarah Bernhardt donne un spectacle à Montréal.

25 novembre 1935 : Louis-Alexandre Taschereau (libéral) est réélu premier-ministre de la province de Québec.

2 novembre 1936 : La société Radio-Canada voit le jour.

9 novembre 1937 : À Québec, une première application de la loi dite “du cadenas” pour contrer le communisme: La Sûreté du Québec ferme le journal Clarté.

15 novembre 1937 : Terminaison des travaux de la construction de la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph à Montréal.

26 novembre 1945 : La conférence provinciale-fédérale des premiers ministres s’ouvre à Ottawa. Elle durera deux jours et aucune décision contraignante ne sera prise.

14 novembre 1962 : Réélection du Parti libéral de Jean Lesage avec le slogan « Maîtres chez nous ». Cette élection permettra à Hydro-Québec d’acquérir les sept plus grandes compagnies de distribution d’électricité du Québec. À la tête du ministère des Ressources naturelles, on retrouve René Lévesque.

26 novembre 1963 : Routes les provinces canadiennes se liguent pour attaquer le pouvoir central, lors de la conférence d’Ottawa.

29 novembre 1963 : Tragédie aérienne à Sainte-Thérèse, l’écrasement d’un avion cause 118 victimes.

18 novembre 1967 : René Lévesque fonde le Mouvement Souveraineté-Association. Novembre au Québec !

1er novembre 1970 : Création de l’assurance maladie au Québec.

15 novembre 1976 : Élection du Parti québécois de René Lévesque. Le PQ remporte 71 sièges sur 110 et sera au pouvoir jusqu’en 1985. René Lévesque déclare : « Je n’ai jamais été aussi fier d’être Québécois ». Robert Bourassa est défait dans son propre comté de Mercier par le poète Gérald Godin.

9 novembre 1978 : Québec autorise  la vente du vin dans les épiceries.

eglise st Raphael - novembre au Québec

Église st Raphael en novembre

L’église Saint-Raphaël (Outremont) en novembre. Photo : © Histoire-du-Québec.ca Novembre au Québec

12 novembre 1978 : Le maire Jean Drapeau remporte une autre écrasante victoire, aux élections municipales de Montréal.

14 novembre 1982 : Jean Drapeau remporte sa huitième victoire électorale à la mairie de Montréal.

30 novembre 1985 : Le 911 sera le seul numéro à composer pour tous les appel d’urgence (ambulance, police, pompiers) à partir de cette nuit, dans le territoire de la Communauté urbaine de Montréal.

4 novembre 1986 : Ouverture du musée d’ethnographie, d’histoire et d’art religieux de Nicolet qui innove en présentant une exposition consacrée à quatre traditions différentes : amérindienne, juive, protestante et catholique. Aujourd’hui, ce Musée est connu comme le Musée des Religions de Nicolet.

9 novembre 1986 : Le chef du Rassemblement des citoyens et citoyennes de Montréal (RCM), Jean Doré, succède à Jean Drapeau à la mairie de Montréal.

11 novembre 1986 : Déclenchement de grèves illégales dans le secteur public du Québec. Pour y mettre fin, le gouvernement de Robert Bourassa fait adopter une loi d’exception ou Loi 160 prévoyant de lourdes sanctions contre les syndiqués de l’État si les services essentiels ne sont pas maintenus dans le réseau de la santé et des services publics.

25 novembre 1988 :
Un séisme secoue tout le nord-est du continent américain. C’est le plus fort tremblement de terre depuis un demi-siècle. Au Québec, plusieurs régions ont été plongées dans l’obscurité et privées de services téléphoniques à la suite de la secousse dont l’épicentre se trouvait dans le parc des Laurentides.

20 novembre 1993 : La Cour suprême du Canada confirme la légalité des lois permettant aux enfants de témoigner sur une bande vidéo et derrière un écran protecteur dans les procès relatifs à des agressions sexuelles.

18 novembre 1997 : Adoption de l’amendement qui abroge l’article 93 de la Constitution de 1867. Cet amendement faisait obligation au Québec de maintenir un système scolaire accordant des privilèges religieux aux catholiques et aux protestants. L’abrogation permet la création des commissions scolaires linguistiques, plutôt que religieuses.

7 novembre 1898 : Début de la conférence à Washington pour régler le différend canado-américain à propos de l’Alaska. La conférence conclura le 24 février 1899. Devant l’impasse des pourparlers, on demande à l’Angleterre de servir d’arbitre. Le Royaume-Uni donne raison aux États-Unis et Henri Bourassa accuse le gouvernement britannique de la perte des territoires.

30 novembre 1998 : Lucien Bouchard du Parti québécois remporte ses premières élections générales et son parti est réélu.

27 novembre 2000 : Élections au Canada. Les libéraux de Jean Chrétien sont réélus. Le Parti de l’alliance canadienne, anciennement le Reform Party, sous la direction de Stockwell Day, ne réussit pas sa percée en Ontario, mais forme tout de même l’Opposition officielle. La régionalisation des partis est évidente, et au Québec et en Atlantique les libéraux font des gains. Au Québec, les libéraux et le Bloc québécois obtiennent tous les deux 37 sièges, un recul des souverainistes au profit des libéraux.

Novembre au Québec !