Histoire du Québec

Notre-Dame-du-Laus

Notre-Dame-du-Laus

La municipalité de Notre-Dame-du-Laus, située dans la région des Laurentides, à 65 kilomètres de Mont-Laurier et à 100 kilomètres de Gatineau, regroupe environ 1500 Lausoises et Lausois. Cette municipalité recouvre un vaste territoire de 866 kilomètres carrés. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté d’Antoine-Labelle. La localité est située entre Buckingham et Mont-Laurier.

Localité charmante et touristique, choyée par la nature et à proximité de la réserve faunique de Papineau-Labelle, Notre-Dame-du-Laus est une municipalité à caractère rural et forestier qui possède des commerces et des services.

Le village a été nommé en l’honneur du village français de Saint-Étienne-du-Laus, où l’apparition de la Vierge-Marie à une bergère du nom de Benoîte Rencurel eut lieu au mois de mai 1664.

La colonisation y débute vers les années 1820, avec la fondation d’un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson. L’église de Notre-Dame-du-Laus est inaugurée en 1874 (mais les travaux n’y sont terminés que vers la fin du XIXe siècle).

En 1876, la municipalité des cantons-unis de Bigelow-Wells-Blake-et-McGill est constituée civilement sur le territoire. C’est en 1946 que le nom change pour Notre-Dame-du-Laus.

Parmi les événements qui ont jalonné son histoire, remarquons qu’en 1930, la centrale hydroélectrique des Cèdres est inaugurée, avec un barrage long de plus de 264 mètres et haut de 25 mètres.

La nature est ici omniprésente. En effet, on trouve les lacs de l’Aigle, Bigelow, du Campion, Corbeau, des Iroquois, O’Neil, des Pins, du Poisson-Blanc, des Sables et Serpent. Plusieurs ruisseaux traversent la municipalité, ainsi que la rivière du Lièvre. La Réserve faunique Papineau-Labelle se trouve à proximité de la municipalité. Le parc régional du Poisson-Blanc se déploie sur plus de 28 kilomètres carrés à l’intérieur du territoire de la municipalité.

On a déjà dit que la municipalité a un caractère rural et forestier, aussi l’exploitation de la forêt a-t-elle été pendant longtemps la source principale des revenus des résidents, mais aujourd’hui, Notre-Dame-du-Laus développe des projets qui permettront de diversifier son économie afin de favoriser le tourisme nature, la chasse et la pêche.

Les efforts de la municipalité pour attirer plus de touristes commencent à porter leurs fruits. On y trouve un terrain de camping, des restaurants, des gîtes, une pharmacie, un CLSC, un complexe sportif et culturel de qualité.

La route 309 relie Notre-Dame-du-Laus à Mont-Laurier, vers le nord et Gatineau, vers le sud.

Notre Dame du Laus

Notre Dame du Laus

Vue panoramique de Notre-Dame-du-Laus dans les années 1950