Histoire du Québec

Navarre au Québec

Nom de Navarre au Québec, origine et utilisation

Pour les Espagnols, la Navarre représente une province du nord de leur pays, essentiellement montagneuse et agricole, dont la capitale s’appelle Pampelune ; son nom vient d’un mot basque désignant une grande plaine située entre des montagnes.

Sise entre la Castille, le Pays basque et l’Aragon, cette région fut annexée à l’Espagne en 1512 par Ferdinand II d’Aragon. De l’autre côté de la frontière, chez les Français, la Navarre désigne également une petite partie du territoire national, à son extrémité sud-ouest, au nord de la chaîne des Pyrénées et à l’ouest de la vallée de la Soule, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Cette contrée, demeurée indépendante de l’Espagne après 1512, fut gouvernée par la famille d’Albret, puis par les Bourbons qui, une fois devenus rois de France, la réunirent à la Couronne. Les souverains français portèrent d’ailleurs les titres de rois de France et de Navarre de 1589 à 1830.

Au Québec, le toponyme Navarre est associé à plusieurs voies de communication, entre autres à Charlesbourg, Gaspé et Repentigny, ainsi qu’à un pont et à deux hameaux, Pointe-Navarre et Navarre. Ce dernier lieu se situe sur le territoire de la municipalité de Des Ruisseaux, dans la région des Laurentides, à six kilomètres au sud-ouest de la ville de Mont-Laurier.

Les premiers habitants de ce hameau seraient arrivés au début du XXe siècle. Quant au hameau de Pointe-Navarre, en Gaspésie, il se trouve sur le vaste territoire de la ville de Gaspé, à l’embouchure de la rivière Dartmouth, au fond de la baie de Gaspé. Le toponyme Pointe-Navarre est fort ancien, puisque, selon certains, il remonte à 1534, année où Jacques-Cartier visita pour la première fois la baie de Gaspé. D’autres en attribuent la paternité à Pierre Du Gua de Monts, explorateur et commerçant de fourrures désireux de remercier son monarque, Henri IV, roi de France et de Navarre, pour lui avoir concédé, en 1603, un vaste territoire à exploiter et à coloniser sur le continent nord-américain. Il semble d’ailleurs que ceux qui s’installèrent les premiers dans la région de Pointe-Navarre provenaient de la Navarre.

Quoi qu’il en soit, Henri de Navarre (1553-1610), roi de France dès 1589, surnommé Le Béarnais en raison de ses origines, mais aussi le Vert Galant pour le nombre impressionnant de ses conquêtes féminines, s’intéressa de près à l’avenir de la colonie canadienne naissante. Il avait de grands projets pour elle, espérant que maints Français iraient s’y établir et prospérer. Il soutint ainsi la tentative de colonisation de l’île de Sable, au large de la Nouvelle-Écosse, effectuée par Trouilus de La Roche de Mesguez entre 1598 et 1603, de même que la fondation de Québec, le 3 juillet 1608, par Samuel de Champlain. Son assassinat par François Ravaillac, le 10 mai 1610, entraîna pour la Nouvelle-France une longue période de désintérêt royal.

La Navarre a aussi eu sa vedette de la littérature de la Renaissance française du XVIe siècle. Soeur du roi François Ier, grand-mère d’Henri IV, Marguerite de Navarre (1492-1549) a notamment rédigé plusieurs poèmes ainsi que l’Heptaméron, ouvrage inachevé, publié en 1559, regroupant des nouvelles, des contes et des récits sérieux. Elle a, par exemple, raconté l’aventure de Marguerite de Roberval, abandonnée sur une île déserte du golfe du Saint-Laurent en 1543 ; cette île de l’archipel du Vieux-Fort est appelé depuis Île de la Demoiselle.

Hameau de Navarre

Le hameau de Navarre se situe sur le territoire de la municipalité de Des Ruisseaux, dans la région des Laurentides. Il est implanté à 6 km au sud-ouest de Mont-Laurier, au confluent des ruisseaux Meilleur et Lanthier. Au début du XX siècle, un bureau de poste (1912-1924), une école et une petite église protestante constituent les sels services publics destinés aux premiers habitants. Navarre, qui identifie une région historique dont la plus grande partie fut rattachée à l’Espagne, est un nom associé à l’histoire des rois de France (Henri IV) et à la tradition littéraire.

Fleurs navarreNavarre, fleurs du printemps

Fleurs au printemps. Photographie par Histoire-du-Quebec.ca.