Histoire du Québec

Natashquan

Canton de Natashquan

Trois cents Natashquanaises et Natashquanais habitent le Canton de Natashquan, érigé en 1907 et étendu sur une superficie de plus de 193 kilomètres carrés. Il est situé dans la MRC de Minganie, dans la région administrative de la Côte-Nord.

Le terme Nutashkuan a pour traduction la plus exacte «là où l’on chasse l’ours».

Ces terres étaient fréquentées par les Innus, mais en 1855, des pêcheurs venus des Îles-de-la-Madeleine décident de s’établir définitivement et fondent le village de Natashquan.

Trois années plus tard, lorsque les compagnies Jersiaises décident de profiter des ressources halieutiques au large de la Côte-Nord, trois de ces compagnies s’établissent à Natashquan. Toutefois, une seule d’entre elles, l’entreprise appartenant aux frères De la Parelle, s’y implante pour de bon. Vingt ans plus tard, elle est achetée par les Robin qui la revendent à leur tour aux Collas en 1886.

Pendant longtemps, Natashquan fut le pôle de pêche de la Côte-Nord. Mais une période de pénurie force une partie des villageois à quitter le village pour aller fonder celui de Saint-Théophile en Beauce. Quelques-uns reviennent, mais avec la disparition de la morue, à la fin du XXe siècle, l’histoire de Natashquan change de cap.

À la fin du siècle, notamment en 1996, la route 138 relie enfin le village au reste du Québec et l’exode se fait sentir avec une force plus grande qu’avant.

Il ne reste pas beaucoup de résidents dans le Canton de Natashquan, même si la communauté amérindienne du même nom située à quelques kilomètres du canton grossit en nombre.

Que se passera-t-il ? Pour le moment, le village de Natashquan reste un beau et calme havre de paix, indécis, hésitant entre son passé et une nouvelle vocation prometteuse: l’accueil des vacanciers, pêcheurs et chasseurs.

Natasquan

Natasquan

Canton de Natashquan. Source de la photo : Masentak