Histoire du Québec

Défaite de Richard Montgomery

Défaite du général Richard Montgomery

Le 31 décembre 1775, le général américain Richard Montgomery, commandant des troupes américaines, ainsi que plusieurs de ses soldats et officiers, perdent la vie en essayant de prendre d’assaut la deuxième barrière de Près-de-Ville, à Québec.

Avant l’assaut, le gouverneur de Québec, M. Carleton, avait établi son quartier général au monastère des Récollets, sur la Place d’Armes. Le colonel Dupré commande la milice canadienne et le lieutenant Caldwell dirige la garnison.

Le capitaine Chabot, à la tête d’une poignée d’hommes accompagnés d’une pièce d’artillerie anglaise, est posté sur la rue Champlain, où un vétéran de l’armée de Wolfe, M. James Thompson, avait effectué des travaux de défense.

La barricade que M. Thompson a fait ériger est défendue par 30 soldats, 8 miliciens et 9 matelots anglais. Le capitaine Chabot a réussi finalement à repousser l’attaque de Montgomery.

Un peu avant l’assaut, une tempête de neige éclate et on ne voit plus rien à cent mètres. Les Américains qui avancent en colonne, aperçoivent la barricade et se réorganisent en formation de combat. Quand ils s’approchent de la barricade, les défenseurs ouvrent le feu et le général Montgomery, qui se trouve à la tête de ses hommes, est touché mortellement. Les Américains périssent par douzaines. La neige ne cesse de tomber, couvrant les corps inanimés… Le reste des combattants américains se disperse.

Le matin du 1er janvier 1776, le gouverneur Carleton, en compagnie d’un officier américain fait prisonnier la veille, parcourt le champ de bataille. On trouve une cinquantaine de cadavres ensevelis sous la neige. Parmi les morts, les corps gelés du général Montgomery et de ses deux aides-de-camp, Cheeseman et McPherson. On ramasse sur le terrain l’épée de Montgomery.

Le 4 janvier 1776, le corps du général est mis dans un cercueil et enterré près de la Porte Saint-Louis avec les honneurs militaires. Il avait 40 ans. Les corps de ses deux aides-de-camp sont enterrés dans leurs uniformes, près de la sépulture de leur chef.

En 1818, la veuve de Montgomery vient réclamer le corps de son mari, qui lui est rendu. Ses restes sont exhumés avec tous les honneurs militaires et transportés à New-York, où ils reposent dans l’église irlandaise St-Paul.

L’épée du général Montgomery resta longtemps en possession de M. James Thompson, qui avait organisé les travaux de génie sur la rue Champlain, et qui est décédé en 1830 à l’âge de 98 ans.

En 1878, Lord Minto, gouverneur du Canada, achète l’épée de Montgomery et en fait cadeau aux États-Unis. Aujourd’hui, l’épée est conservée précieusement au musée de la guerre de Washington.

Richard Montgomery

Richard Montgomery

Portrait du général Richard Montgomery. Gravure de l’époque, illustration du domaine public

Voir aussi :