Histoire du Québec

Maniwaki

Ville de Maniwaki

La ville de Maniwaki, chef-lieu de la municipalité régionale de comté de la Vallée-de-la-Gatineau, dans la région administrative de l’Outaouais, regroupe plus de 4000 Maniwakiennes et Maniwakiens et couvre un territoire d’environ 6 kilomètres carrés.

Les premiers habitants de la région étaient des Amérindiens algonquins. Jusqu’à nos jours, on retrouve au sud de Maniwaki, la réserve amérindienne de la Rivière Désert, en Algonquin, la Réserve Kitigan Zibi.

Maniwaki fut fondée en tant que mission sur les berges de la rivière Gatineau et de la rivière Désert, en 1849 par des missionnaires Oblats. Le village fut constitué en municipalité en 1851 et il n’est incorporé en ville qu’en 1957. En langue algonquine, le terme Maniwaki signifie «Terre de Marie».

Une fois la mission fondée, plusieurs marchands de bois, des agriculteurs et des commerçants viennent s’y établir en raison de l’essor de l’industrie forestière.

En 1918, toute la région de Maniwaki, comme tout le Québec, est frappée par la grippe espagnole. On dénombre des dizaines de décès, alors, pour la première fois de l’histoire de Maniwaki, un dimanche passe sans qu’aucune messe ne soit célébrée à l’église l’Assomption.

Au cours de l’histoire, Maniwaki a souffert de grandes inondations, notamment en 1947 et en 1974. Après cette dernière, des mesures ont été prises pour contrôler la crue des eaux de la Gatineau et de celle de Désert ce qui a permis d’éviter de futures catastrophes. Notons qu’en 1974, l’eau monte à un rythme de trois à six pouces l’heure, alors, en tout, environ mille maisons de Maniwaki et de la région sont inondées et plus de 3 000 personnes sont évacuées.

Aujourd’hui, la ville de Maniwaki offre à ses citoyens et aux résidents des municipalités avoisinantes une vaste gamme de services. En effet, on y trouve des écoles primaires et secondaires, des services de santé et des services sociaux, centres de loisirs, des garderies, cinéma, théâtre et bibliothèque.

D’ailleurs, il y a plusieurs attraits patrimoniaux intéressants pour les touristes à Maniwaki. Parmi ces attraits, on mentionnera l’ancien bureau de poste, le Parc du Draveur, l’ancien hôtel de Ville, le Château Logue, l’église United Church, église l’Assomption et plusieurs autres.

Remarquons aussi qu’à Maniwaki, se trouve le Centre d’interprétation de l’histoire de la protection de la forêt contre le feu qui loge dans l’édifice historique et patrimonial du Château Logue.

Chaque année, la région de Maniwaki accueille des délégations étrangères qui viennent y parfaire leurs connaissances sur les techniques de pointe en matière de prévention et de lutte contre les incendies de forêt.

En bordure de la rivière Désert, on peut visiter le Parc du Pythonga, au cœur duquel les visiteurs trouvent un bateau de drave qui a servi de 1928 à 1993 à remorquer les billots de bois sur le réservoir Baskatong.

Maniwaki

Maniwaki

Maniwaki