Histoire du Québec

Logo de Notre-Dame-de-la-Merci

Logo de Notre-Dame-de-la-Merci

Le cercle représente le soleil, la ligne courbée représente les montagnes et la ligne de lettrage représente l’eau et les reflets du soleil.

La couleur bleu azuré représente la fraîcheur de l’hiver, de l’air pur et de l’eau claire.

En créant une image pour représenter la municipalité de Notre-Dame-de-la-Merci, le choix entre un emblème moderne et des armoiries traditionnelles, s’est fait.

Le dessin abstrait, choisi pour son impact, reste dans la tête tandis qu’on pourrait dire des armoiries: Elles sont toutes à peu près pareilles !

La simplicité de l’emblème transmet une atmosphère de sérénité et la composition asymétrique s’équilibre naturellement sans nécessiter une organisation égale. La couleur bleu azuré a été choisie pour la municipalité à cause de son association avec la Vierge Marie et aussi, parce qu’elle est une couleur rafraîchissante comme un environnement non pollué.

Notre-Dame-de-la-Merci, note historique

À 50 km au nord de Saint-Jérôme, entre Rawdon et Saint-Donat, sur les bords de la rivière Dufresne, dans la région de Lanaudière (Municipalité régionale de comté de Matawinie), se blottit, au pied des montagnes avoisinantes, la municipalité de Notre-Dame-de-la-Merci. La présence de plusieurs plans d’eau sur le territoire assure à l’endroit une fonction importante en matière de plein air, aspect qui axe l’économie locale sur le tourisme.

Les premiers Merciens arrivent dans le canton de Chilton vers le milieu du XIXe siècle, mais c’est autour de 1880 que l’agglomération connaît ses véritables débuts avec la fondation de la paroisse de Notre-Dame-de-la-Merci, même si la municipalisation ne d’effectuera qu’en 1950, soit 70 ans plus tard. Le nom choisi par la localité, repris pour le bureau de poste en 1891, celui-ci ayant porté l’appellation de Rivière-Dufresne entre 1889 et 1891, témoigne du besoin d’inviquer régulièrement la miséricorde du ciel dans un pays de colonisation particulièrement difficile. Il s’inscrit également un important courant de dévotion à l’endroit de Notre-Dame-de-la-Merci qui se fait jour dès le XIIIe siècle. Au moment des graves persécutions des catholiques exercées par les Maures qui leur infligeaient les pires supplices, la Vierge apparaît à de saints personnages comme saint Pierre Nolasque et saint Raymond de Pennafort, les incitant à fonder un ordre pour sauver les captifs. Ceux-ci obtempèrent et nomment leur ordre Notre-Dame-de-la-Merci, Merci ayant le sens de miséricorde, pardon.

L’Église fixe au 24 septembre la célébration de la manifestation mariale.

logo notre dame de la merci

Logo de Notre-Dame-de-la-Merci. Source : municipalitenotredamedelamerci.com.