Histoire du Québec

Lieutenant-gouverneur

Lieutenant-gouverneur du Québec

Le lieutenant-gouverneur représente la reine du Canada (qui est aussi la reine de la Grande-Bretagne, Élisabeth II) et il «règne mais ne gouverne pas». Il fait partie du Parlement, sans participer à ses délibérations. Il sanctionne les lois, et son droit théorique de refuser la sanction, ou de «réserver» un projet de loi en attendant l’avis du gouvernement fédéral, n’a pas été utilisé depuis longtemps.

Le lieutenant-gouverneur a les pouvoirs du chef de l’État (la reine), mais il n’agit plus que sur l’avis du Conseil exécutif, que ce soit pour convoquer, proroger et dissoudre le Parlement, ou ratifier les décrets.

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que traditionnellement, le système parlementaire du Québec, étant d’origine britannique, est divisé en deux branches : la branche politique, confiée au premier ministre et à son gouvernement, et la branche administrative et protocolaire, assumée par le lieutenant-gouverneur.

Officiellement, le lieutenant-gouverneur a les fonctions suivantes :

  • Il procède à la formation du gouvernement sur recommandation du premier ministre ;
  • Il ouvre et proroge des sessions de l’Assemblée nationale ;
  • Il sanctionne des lois ;
  • Il ratifie des décrets du gouvernement ;
  • Il procède à la dissolution du Parlement.

Le lieutenant-gouverneur est le gardien de la légitimité et incarne la continuité de l’État. C’est pourquoi il est contraint d’adopter une attitude impartiale sur toutes les questions et problèmes de la société.

Naturellement, le devoir du lieutenant-gouverneur est  de se tenir au courant des préoccupations des Québécois et du gouvernement du Québec.

En résumé, si la fonction de lieutenant-gouverneur est plutôt de prestige, le détenteur de cette charge exerce néanmoins des pouvoirs qui sont essentiels au fonctionnement de la monarchie constitutionnelle et du gouvernement parlementaire dans le système démocratique du Québec.

Au total, au Québec, de 1867, année de l’Acte d’Amérique du Nord Britannique, jusqu’en 1997, 26 hommes ont occupé la fonction de lieutenant-gouverneur du Québec

En 1997, pour la première fois dans l’histoire du Québec, c’est une femme, l’Honorable Lise Thibault, qui a occupé ce poste.

Ciel du Québec

Ciel du Québec

Le ciel du Québec. Photo : GrandQuebec.com