Histoire du Québec

Lanaudière

Région administrative de Lanaudière

Entre la Mauricie et la région administrative des Laurentides s’étend, sur 13 510 kilomètres carrés, celle de Lanaudière dont la création et la désignation remontent à 1987. Le nom, peu utilisé jusqu’ici dans la toponymie québécoise, rappelle la famille Tarieu de Lanaudière, anciennement propriétaire de la seigneurie de Lanaudière, dite aussi de Maskinongé. Barthélemy Joliette, fondateur de la capitale régionale, fut lui-même associé à cette famille par son mariage avec Charlotte Lanaudière.

La partie méridionale de la région s’étale dans la plaine du Saint-Laurent, entre le lac Saint-Pierre et Terrebonne, et elle comprend les MRC de D’Autray, de L’Assomption et des Moulins.

En position centrale se trouve la Municipalité régionale de comté de Joliette qu’entourent à l’ouest et au nord celles de Montcalm et de Matawinie, cette dernière renfermant quelques-uns des reliefs les plus notables des Laurentides.

Fortement urbanisée, surtout dans sa partie sud-ouest qui appartient à la banlieue résidentielle et industrielle de Montréal, la région comporte un riche secteur agricole, remarquable par la production laitière, l’evage, les cultures maraîchères et le tabac. Berthierville, Joliette, L’Assomption et l’Épiphanie figurent parmi les villes industrielles fort actives où l’on fabrique notamment des appareils électroménagers, des pneus, des pâtes et papier, du ciment, des plastiques et nombre de produits se rattachent à la chimie et à la métallurgie. La partie proprement laurentidienne de la région, au nord de Saint-Gabriel-de-Brandon, de Joliette et de Laurentides, constitue une importante zone touristique où alternent centres de ski et lieux de séjour estival.

Cette vocation touristique est accentuée par l’important festival annuel de musique classique, dit Festival international de Lanaurière, qui attire chaque été plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

Les vieilles paroisses bordières du Saint-Laurent regorgent de souvenirs et monuments de valeur patrimoniale qui évoquent autant la période seigneuriale du XVIIIe siècle que celle de la colonisation des Laurentides et de leurs abords au milieu du XVIIIe siècle.

En 1991, la région de Lanaudière comptait 334 848 habitants qui portent le nom collectif de Lanaudois.

Étang, Lanaudière

Un étang dans Lanaudière. Photographie par Histoire-du-Québec.ca.