Histoire du Québec

Lachute

Ville de Lachute

La ville de  Lachute, située à environ 45 minutes de route au nord-ouest de Montréal, se trouve au cœur d’un réseau routier développé dans la région administrative des Laurentides et fait partie de la Municipalité régionale de comté d’Argenteuil. Elle couvre une superficie de 111 kilomètres carrés. Plus de 12 mille Lachutoises et Lachutois habitent dans la ville.

C’est en 1682 que Charles-Joseph d’Ailleboust reçoit du comte de Frontenac une seigneurie de près de 190 kilomètres carrés de forêt vierge, bornée par la rivière des Outaouais au sud, le centre du hameau de Carillon à l’ouest, et le lac Clair au nord. D’Ailleboust nomme ces terres seigneurie d’Argenteuil en l’honneur de son château d’Argenteuil en France.

Cependant, dix-sept années plus tard, le seigneur d’Ailleboust et sa femme Catherine Le Gardeur vendent la seigneurie déserte à leur fils Pierre qui la revend plus tard à Louis Panet.

Le premier colon européen à s’établir sur ces terres est Antoine Brunet, en 1753. À la fin du XVIIIe siècle, Jedediah Lane de Vermont, achète des terrains sur les rives de la rivière du Nord, là où la ville de Lachute se trouve aujourd’hui. La même année, quelques familles loyalistes des États-Unis s’y installent également.

Lachute se développe assez vite et au milieu du XIXe siècle, le village regroupe des centaines de familles, où 8 % de la population sont francophones et le reste de la population étant d’expression anglaise.

Vers 1870, quand le chemin de fer reliant Montréal à Ottawa passe au cœur du village, Félix Hamelin et Thomas Henry Ayers implantent à Lachute une fabrique de laine appelée Ayers ltée. et l’Irlandais James Crocket Wilson ouvre la papeterie J.C. Wilson Mills Ltée. Aujourd’hui, cette industrie appartient à l’entreprise Cascades, division Groupe Tissu.

Au début du XXe siècle, le village devient un pôle industriel important grâce au potentiel hydraulique de la rivière du Nord.

Peu à peu, la population francophone augmente. En 1981, la ville de Lachute est constituée.

Aujourd’hui, la ville de Lachute est le pôle des activités économiques et des services de la région d’Argenteuil, chef-lieu de la MRC d’Argenteuil.  Elle possède des magasins à grande surface, ainsi que des établissements industriels des secteurs primaire, secondaire et tertiaire. Trois parcs industriels se trouvent sur son territoire.

À Lachute, les conditions permettent de vivre dans un cadre champêtre en plein cœur de la ville. L’activité immobilière de la municipalité est significative.

Lachute est reconnue pour son patrimoine bâti de style anglo-saxon, son centre-ville animé où l’on peut profiter des nombreuses terrasses dans une atmosphère de détente et de joie de vivre ainsi que de de son golf prestigieux et son marché aux puces très fréquenté.

Parmi les nombreux attraits pour les touristes, citons l’Exposition agricole de Lachute, la troisième plus ancienne en Amérique du Nord qui se déroule annuellement à la mi-juillet, le Festival de la famille, à la fin juillet, l’événement La Route des Arts, célébré en août, le Festival Auto-rétro, en septembre, le fameux Tournoi national de hockey midget, en janvier ou le Marathon canadien de ski de fond, dont Lachute est soit le point de départ, soit le point d’arrivée, en février.

Lachute

Lachute

La ville de Lachute vue des airs. Source de la photographie : Site Web de la Ville de Lachute