Histoire du Québec

La Tuque

Ville de La Tuque

La vaste superficie de la Ville de La Tuque dans la région administrative de la Mauricie occupe un territoire d’environ 30 mille kilomètres carrés, englobant le réservoir Gouin et les réserves indiennes d’Obedjiwan, de Coucoucache et de Weymontachie, en plus du territoire urbain de La Tuque et les secteurs de La Croche, La Bostonnais, Lac-Édouard et Parent.

La Ville de La Tuque regroupe environ 13 mille Latuquoises et Latuquois. Administrativement, elle est considérée hors MRC.

Ce territoire est caractérisé par la présence de plus de trois cents rivières et de près de trois mille cinq cents lacs.

Les terres d’ici sont relativement pauvres pour l’agriculture qui est limitée à l’agriculture marginale, la forêt toutefois est dense et dominée par les résineux. Les amateurs de la motoneige et du tourisme d’aventure, tels que le quad et le canot-camping sont des visiteurs réguliers de ces forêts. De plus, une grande scierie y fonctionne.

La ville de La Tuque offre de nombreux attraits touristiques, parmi lesquels on peut mentionner le Parc des chutes de la Petite rivière Bostonnais, parc régional, situé à environ 7 km du centre-ville de La Tuque avec une chute de 35 m de dénivellation ; le Parc Saint-Louis, un lac naturel situé en plein centre-ville da La Tuque et l’église Saint-Zéphirin, construite en 1930 entre autres.

La Tuque

Vue aérienne de La Tuque