Histoire du Québec

Ivry-sur-le-Lac

Municipalité d’Ivry-sur-le-Lac

Ivry-sur-le-Lac est une municipalité de la région administrative des Laurentides qui fait partie de la MRC des Laurentides. Le vaste territoire de la municipalité est connu comme le Cœur-des-Laurentides.

Ivry-sur-le-Lac est peuplée par 400 Ivryennes et Ivryens. Sa superficie est de 31 kilomètres carrés. Il y a des lacs, des montagnes et des vallées enchantées où habitent des elfes et des gnomes.

La municipalité a emprunté son nom au vicomte Raoul Ogier d’Ivry, originaire du Mans, en France. Il y a établi sa résidence vers 1892, mais les premiers colons viennent y habiter dès 1852. M. le vicomte a baptisé l’endroit Lac-Manitou, en raison du lac du même nom, mais les résidents ont décidé d’éterniser son nom dans l’appellation du village en 1912, quand la municipalité d’Ivry-sur-le-Lac a été constituée civilement.

Les terres d’Ivry sont fertiles, mais ce village du cœur des Laurentides se distingue par son importance comme lieu de villégiature, très prisé par les Québécois.

Aujourd’hui, les forêts recouvrent la plus grande partie du territoire de la municipalité. On y voit de nombreux chalets qui baignent dans un environnement enchanteur, formé par les lacs d’Ivry, ses montagnes et ses vallées.

Municipalité d’Ivry-sur-le-Lac, note historique

Dès 1852, des gens se sont installés sur les bords du lac Manitou, à proximité de Sainte-Agathe-des-Monts et de Sainte-Fausitin, dans les Laurentides, en raison de la beuaté des lieux. La comtesse Ogier d’Ivry, originaire du Mans (France), achète, en 1891, la ferme du Manitou pour y installer son fils le vicomte Raoul Ogier d’Ivry, dont on a retenu le patronyme pour identifier la municipalité érigée en 1912, par suite de son détachement des paroisse de Sainte-Agathe et de Saint-Faustin. Ivy-sur-Seine identifie une commune du Val-de-Marne, dans la banlieue parisinne.

À l’image de nombreux noms de lieux, on a adjoint la précision sur-le-Lac pour souligner la présence de la nappe d’eau qui assure à l’endroit une vocation de villégiature. Par ailleurs, l’importance de celle-ci a entraîné la création du bureau de poste de Lac-Manitout qui a desservi la population entre 1903 et 1913, alors qu’il a pris le nom d’Ivry-Nord, conservé jusqu’en 1958. On en a tiré le blason populaire Manitous (ceque qui demeurent près du lac Manitou), alors que le gentilé Ivryien a été élaboré en 1986 à partir du premier constituant du nom municipal. La présence de maintes résidences cossues a entraîné, pour Ivry-sur-le-Lac, le titre de Westmount du Nord de Montréal

Ivry sur le Lac

Le village d’Ivry-sur-le-Lac au début du XXe siècle. Photo du domaine public.