Histoire du Québec

Intégration Canada-États-Unis

Intégration Canada-États-Unis

Le Canada est la plus intégrée des grandes puissances et l’économie canadienne est la plus extravertie des pays riches.

Nul doute, la croissance économique est le résultat d’un accroissement dans la capacité de production et cela constitue comme règle le premier objectif des pays industrialisés.

Dans le cadre de cette stratégie, pour le pays, les relations économiques avec les États-Unis ont toujours été d’une importance capitale. Au fait, aujourd’hui, les niveaux d’intégration entre le Canada et les États-Unis sont uniques au monde, mais compte tenu de l’asymétrie entre les partenaires, cette intégration conduit à une continentalisation de l’économie canadienne à nulle autre comparable.

Ces nivaux d’intégration mènent pourtant vers le défi historique, pour le gouvernement fédéral canadien qui consiste à sauvegarder une souveraineté de plus en plus affaiblie et à négocier, autant que possible la continentalisation de l’économie.

La continentalisation a eu des retombées très positives pour l’économie de certaines provinces, comme l’Ontario qui a de surcroît bénéficié de la sécurité économique offerte par le Pacte de l’auto de 1965, ou comme l’Alberta, qui a bénéficié de la rente pétrolière.

Les retombées ont toutefois été moins positives pour les autres provinces, mais grosso modo le Canada exporte 30 pour 100 de son produit intérieur brut. De ce volume des exportation, presque 70 pour 100 sont destinés aux États-Unis.

Par contre, pour les États-Unis, le Canada est à la fois une importante source de ressources naturelles et leur plus grand débouché extérieur. En effet, des importations du Canada, environ 60 pour cent viennent des États-Unis ce qui totalise environ 10 pour 100 des exportations américaines. D’ailleurs, le Canada obtient aux États-Unis une bonne partie de son capital d’investissement.

Bien que les Canadiens profitent de l’accès aux marchés, aux technologies et aux investissements américains, les ententes commerciales qui en résultent ainsi que l’écart entre les populations des deux pays entraînent de graves problèmes pour le Canada, notamment une dépendance et une vulnérabilité à l’égard des politiques américaines.

accounting_conceptsImage : Histoire-du-Quebec.ca