Histoire du Québec

Île-Perrot

Ville de L’Île-Perrot

La ville de L’Île-Perrot fut constituée civilement en 1855. Elle fait partie de la région administrative de la Montérégie et de la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges et est habitée par environ 11 mille Perrotoises et Perrotois. Elle fait également partie de la Communauté métropolitaine de Montréal.

La ville de L’Île-Perrot occupe une superficie d’environ 5 kilomètres carrés. La ville est une des quatre municipalités de l’île, soit l’Île-Perrot, Pincourt, Terrasse-Vaudreuil et Notre-Dame de l’Île Perrot. La ville de L’Île-Perrot occupe la rive nord de l’île, au bord du Lac Saint-Louis, en face de Sainte-Anne-de-Bellevue.

L’histoire de la colonisation de l’Île Perrot, située à 30 kilomètres à l’ouest du Centre-Ville de Montréal, date du milieu du XVIIe siècle. L’île fut cédée en octobre 1672 à François Marie Perrot, gouverneur de Montréal. La cession fut signée par l’intendant Jean Talon qui était l’oncle de la femme de M. Perrot, Madame Madeleine Laguide Meynier.

Le premier curé n’y arrive qu’en 1786, parce qu’auparavant il n’y avait pas de population permanente.

Le 17 février 1855, la municipalité de Sainte-Jeanne-Chantal-de-l’Isle-Perrot est constituée et reprend la désignation de la paroisse de Sainte-Jeanne-Chantal, érigée en 1832.

Aujourd’hui, la Ville de L’Île-Perrot offre une vie agréable de haute qualité. Pratiquement tous les services dont les résidents ont besoin sont à proximité. La ville se compose principalement d’habitations résidentielles. Il y a un grand nombre de commerces et sept écoles où l’enseignement est en français (cinq écoles) et en anglais (deux écoles).

La ville de L’Île-Perrot réalise plusieurs projets domiciliaires et un grand nombre de jeunes familles s’y établissent. En général, l’île Perrot est considérée comme un endroit idéal pour la construction d’une maison unifamiliale.

De plus, la ville attire de nombreux visiteurs qui viennent visiter le site historique de la Pointe du Moulin.

Île Perrot

Île Perrot

Rive à l’Île Perrot. Photo : 199, photo du domaine public